Clicky

Mike Hughes renonce une nouvelle fois à prouver que la Terre est plate

Mike Hughes avait prévu de s’envoler dans le ciel à bord de sa fusée le week-end dernier afin de prouver à tous que la Terre est plate, mais le lancement a une fois de plus été annulé en raison d’un malencontreux problème technique. Décidément.

L’ancien cascadeur a commencé à s’intéresser à l’aérospatial à la fin de sa carrière, sans raison particulière. Très vite, il a ressenti le besoin de créer sa propre fusée.

Terre Plate

Après avoir travaillé sur plusieurs prototypes, il a fini par accoucher d’un nouveau modèle l’année dernière après avoir investi plus de vingt mille dollars dedans.

Une fusée pour prouver que la Terre est plate

Faute d’accès aux pièces nécessaires, Mike a choisi d’équiper son étonnant engin d’un moteur à vapeur couplé à un réservoir de 260 litres. D’après ses propres calculs, l’engin devrait être en mesure de monter à une altitude de cinq cent cinquante mètres, une altitude suffisante de son point de vue pour prouver la platitude de notre planète.

Faut-il le préciser, mais Mike a une confiance plus que limitée dans la science et dans les scientifiques.

Contrairement à la plupart des gens, Mike pense en effet que notre monde n’est pas sphérique, mais plat. Il le voit en effet comme un vaste plateau entouré d’imposantes montagnes de glace et c’est précisément ce qui l’a poussé à se rapprocher de la sulfureuse Flat Earth Society.

Fondée dans le milieu des années 50 par le Britannique Samuel Shenton, cette organisation a principalement pour but de dénoncer ce que ses membres considèrent comme le plus gros complot mondial.

L’association a connu des années difficiles par la suite, mais elle est revenue en force en 2009 en investissant le web et les réseaux sociaux. D’après les données communiquées par ses soins, elle compterait à l’heure actuelle plusieurs centaines de membres.

Un nouveau report causé par un actionneur défectueux

Mike Hughes avait donc l’intention de lancer sa fusée en novembre dernier, mais l’homme a été obligé d’annuler l’opération à la dernière minute suite à des pressions exercées par les autorités locales.

Étrangement, le lancement d’une fusée construite par un amateur n’est pas considéré comme un passe-temps ordinaire par les pouvoirs publics.

L’astronaute autoproclamé avait donc l’intention de remettre le couvert en fin de semaine dernière en décollant depuis un site plus discret et en empruntant une voie aérienne représentant moins de risques.

La fatalité semble cependant le poursuivre, car Mike a été une fois de plus obligé d’annuler le lancement de sa fusée à la dernière minute, en raison d’un problème technique en lien – selon lui – avec un actionneur.

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, l’homme a donc décidé de retarder une nouvelle fois son lancement et de profiter de l’occasion pour tenter d’obtenir les autorisations nécessaires au décollage. On lui souhaite évidemment bon courage.

Mots-clés insolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.