Clicky

Mince, les éléphants roses existent vraiment en fait !

L’éléphant rose existe vraiment et ce n’est ni un mythe ni même une banale expression. Non, et si vous voulez en voir un, ce n’est pas compliqué car il suffit de vous rendre au parc national Kruger, situé en Afrique du Sud. Là, si vous avez de la chance, vous pourrez croiser un magnifique éléphanteau rose se promenant tranquillement dans la savane avec ses parents.

A la base, l’éléphant rose est plus une expression qu’un véritable animal. En réalité, il s’agit d’une métaphore utilisée pour désigner les hallucinations causées par l’abus d’alcool.

Eléphant rose

Tiens, j’ai cru voir un éléphant rose.

Enfin l’alcool, mais aussi la drogue, les champignons et finalement tous les produits stupéfiants, au sens large du terme.

Jack London est l’inventeur de l’éléphant rose

Oui, cette expression est très connue et c’est tout à fait normal car elle a été utilisée pour la première fois en 1913 par un écrivain américain du nom de Jack London.

Et non, il ne l’a pas utilisé dans Croc-Blanc mais dans John Barleycorn, aussi connu sous le titre Le Cabaret de la dernière chance. Ce livre était d’ailleurs assez particulier car il se posait davantage comme une biographie et il se concentrait sur la lutte de l’auteur contre… l’alcoolisme.

Depuis, bien sûr, l’éléphant rose a été réutilisé à toutes les sauces et il est même utilisé comme mascotte par la bière Delirium Tremens.

Nicki Coertze se passionne depuis longtemps pour les animaux de la savane et c’est précisément ce qui l’a poussé à payer un safari en Afrique du Sud à toute sa petite famille, un safari qui s’est déroulé dans le parc national Kruger.

Si ce nom vous dit quelque chose, c’est tout à fait normal car il s’agit de la plus grande réserve animalière de tout le pays et sa superficie atteint les 20 000 km2.

Nicki Coertze est tombé sur cet éléphanteau pendant un safari en Afrique du Sud

En d’autres termes, il est aussi grand que… Israël. Sachez d’ailleurs qu’il a été reconnu comme réserve de biosphère par l’Unesco en 2001.

Nicki se promenait donc avec toute sa petite famille dans le parc à bord d’une voiture quand il est tombé nez à nez sur un éléphanteau totalement… rose.

N’en croyant pas ses yeux, il a immédiatement dégainé son appareil photo afin d’immortaliser cet instant rare et magique.

Là, vous vous demandez sans doute comment c’est possible, non ?

En réalité, cet éléphanteau souffre tout simplement d’un déficit de mélanine et il est donc atteint d’albinisme. Ce qui est étrange, en revanche, c’est que les animaux albinos sont généralement d’une pâleur extrême et ils sont rarement roses.

C’est d’ailleurs pour cette raison que cette fameuse photo a fait le tour du web en l’espace de quelques jours.

Mots-clés animauxinsolite