Mini Cheetah : le robot du MIT qui sait faire un salto arrière

Nous vivons dans une époque où la science et la technologie ne cessent d’évoluer. De nos jours, les inventeurs et les scientifiques ne tarissent pas d’idées pour concevoir des gadgets et des machines qui ont pour but de nous faciliter la vie ou bien de nous distraire.

Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) nous revient avec une invention incroyable : un petit robot quadrupède qui est capable de courir, gambader et même faire un salto arrière.

Mini Cheetah

Capture YouTube

Baptisé Mini Cheetah, le robot est une version miniature du Cheetah 3, présenté il y a un an par le célèbre institut.

Le Mini Cheetah possède 60 % des capacités du Cheetah 3. Le robot présente la particularité d’être plus petit et plus agile que son « grand frère, » pouvant ainsi réaliser davantage de figures.

Un petit robot spectaculaire

La fiche technique du Mini Cheetah dévoile que ce dernier possède une endurance et une agilité vraiment incroyables. Le robot est capable de résister aux coups de pieds et peut se relever tout seul si jamais il venait à tomber. Le robot ne pèse que 9 kilogrammes avec une vitesse d’un peu plus de 7 km/heure. Il peut également se déplacer latéralement, mais aussi tourner sur lui-même.

Le MIT a partagé une vidéo où on peut voir le Mini Cheetah en train de trotter, courir, sauter… Impossible de ne pas remarquer à quel point la petite machine est agile.

Certes, le robot Atlas de Boston Dynamics est tout aussi capable de réaliser des acrobaties spectaculaires, mais il s’agit d’une machine bipède et non quadrupède comme le Mini Cheetah. Celui du MIT est tout simplement le seul quadrupède artificiel qui arrive à effectuer des sauts périlleux arrière.

Un simple projet de recherche

Quand on voit le Mini Cheetah à l’œuvre, on n’a qu’une seule envie c’est d’en avoir un. Il faut dire que le petit robot est doté d’un fort potentiel séduction. Malheureusement, la machine n’est qu’un simple projet de recherches. Le MIT ne compte pas en faire un produit commercialisable.

Il est donc peu probable qu’on retrouve le Mini Cheetah sur le marché un jour. Si vous avez vraiment envie d’avoir un petit robot, vous pouvez toujours vous rabattre sur le SpotMini de Boston Dynamics qui se veut légèrement plus raffiné que l’automate développé par le MIT.

Mots-clés robotiquerobots