Mininova va tirer définitivement sa révérence

Mininova vient d’annoncer une triste nouvelle. L’équipe du site a en effet décidé de mettre un terme définitif à l’aventure. Le site fermera ainsi ses portes dans quelques semaines. Pour de bon, cette fois.

Le site est  né en 2006, sur les ruines encore fumantes d’un des plus gros sites de torrents de toute l’histoire des sites de torrents : Suprnova. Lorsque ce dernier a disparu, des dizaines de remplaçants ont fait leur apparition sur la toile.

Fin Mininova

Mininova, c’est fini.

Mininova en faisait partie et il s’est rapidement imposé sur le marché.

Mininova venait de fêter ses dix ans

Le plus drôle, finalement, c’est que ses fondateurs eux-mêmes ne s’attendaient pas à un tel succès. Tous étudiants, ils avaient surtout lancé leur site pour s’amuser et s’occuper durant les longues soirées d’hiver. Ils ont donc été les premiers surpris lorsque leur site a commencé à attirer des centaines de milliers de visiteurs quotidiens.

En raison de sa popularité, Mininova s’est très vite retrouvé dans le collimateur des ayants droit. Le BREIN, une association originaire des Pays-Bas, a ainsi lancé une procédure contre les administrateurs du site et le tribunal a fini par trancher en sa faveur.

Face à la situation, les cinq amis n’ont pas eu le choix et ils ont ainsi dû supprimer tous les liens torrents indexés sur leur plateforme.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact. L’équipe a en effet choisi de conserver tous les liens torrents légaux et donc tous les liens pointant vers des contenus libres de droits ou partagés sciemment par leurs créateurs.

Car oui, les artistes aussi peuvent utiliser le P2P et la technologie BitTorrent pour promouvoir leurs œuvres.

Le site fermera le 4 avril prochain

Contre toute attente, cette stratégie s’est révélée payante. Mininova a réussi à maintenir la tête hors de l’eau et le site a même permis le téléchargement de plus de 950 millions de torrents légaux durant ces sept dernières années.

Si l’on en croit les explications données par le cofondateur du site à nos confrères de TorrentFreak, alors le problème viendrait en réalité du modèle économique. Le site ne dégagerait pas assez de revenus. En outre, le marché a beaucoup changé ces dernières années. Les plateformes d’écoute musicale en streaming ont littéralement explosé en l’espace de seulement cinq ans et le secteur de la SVOD se porte très bien lui aussi.

Dans ce contexte, l’équipe de Mininova a décidé d’en rester là. Le site fermera donc ses portes le 4 avril prochain. Après cette date, les contenus partagés sur la plateforme ne seront plus seedés.

Mots-clés p2ptorrentsweb