WordPress : bientôt les mises à jour automatiques !

Tous ceux qui utilisent WordPress quotidiennement le savent, une nouvelle version bêta a fait son entrée sur la toile depuis quelques jours, soit la 3.7 bêta 1. Parmi les diverses améliorations qu’elle apporte, il y a une nouveauté de taille qui devrait faire la joie de pas mal de monde : l’intégration des mises à jour automatiques. Car en effet, d’ici quelques semaines, WordPress va être capable de se mettre à jour tout seul, comme un grand et sans avoir besoin de notre aide. Et vous voulez savoir ? C’est quand même très sympathique, puisque nous allons pouvoir nous concentrer sur l’essentiel, soit sur le contenu.

Je vous le concède, je suis un peu à la bourre sur ce coup puisque WordPress 3.7 bêta 1 a fait son entrée le 28 septembre dernier, et donc juste avant le dernier week-end. Ceci étant, certains d’entre vous sont peut-être passés à côté, et c’est précisément ce qui m’a poussé à prendre ma plus belle plume… virtuelle. Parce que bon, les vraies plumes, c’est quand même un peu sale.

Wordpress 3.7 bêta 1

WordPress 3.7 bêta 1 apporte une nouveauté de taille : les mises à jour automatiques.

WordPress 3.7 sera donc capable de se mettre à jour tout seul, comme un grand. Chaque nuit, il ira fouiner sur les serveurs mis en place par Automattic afin de détecter si une nouvelle version est disponible. Si ce n’est pas le cas, alors il passera son chemin et il retournera vaquer à ses occupations. En revanche, si une mise à jour est disponible, alors il se chargera de la télécharger et de l’installer à notre place.

De notre côté, il nous suffira de nous rendre sur le tableau de bord, dans la rubrique « mise à jour », pour savoir ce qu’il en est. Si nous le souhaitons, nous pourrons également donner notre adresse électronique à notre WordPress afin qu’il nous envoie une petite note récapitulative à chaque mise à jour, une note qui nous donnera toutes les informations qui vont bien au sujet de notre installation.

Notez en outre que si WordPress sera capable de se mettre à jour tout seul, il pourra également aller chercher les différents fichiers de traduction correspondant à notre installation.

Ah, et tout est expliqué sur le blog officiel, bien sûr.

Mots-clés webWordpress