Miss Amandine, la skyblogueuse du mois…

A ne pas en douter, il y aura dans ma vie un avant et un après Miss Amandine. Certaines rencontres vous marquent au fer rouge, et cette rapeuse du 38 (c’est quoi comme département, ça ?) en fait partie. Du coup, il était bien naturel de parler de ses œuvres, de présenter son travail surprenant et de l’élire, en tout état de conscience, skyblogueuse du mois.

miss_amandine

Si j’en crois les informations diffusées par Skyblog, Miss Amandine est arrivée sur la toile au début du mois. Et jusqu’à aujourd’hui, elle a totalisé 60.812 visites pour 5 articles et 275 commentaires. Incroyable, non ? Mais lorsqu’on lit sa présentation, on comprend facilement pourquoi elle suscite autant d’intérêt et d’engouement :

Amandine jeune rapeuse comme tu la vue j’vien du 38 j’représente que la mifa les vré et le cartier. Dans mes son j’essai d’étre la plus sincére possible j’vais pas m’faire passé pour ce que j’suis pas j’vais pas raconté des truc que j’coné pas.

Le Rap Ma Passion Toute Ma Vie S’écrir Se Déroule Dans Mes Chanson
J’éspère Que cela Va Vous Plaire
Merci de dire ske vous en pencer en lachan vos com’s

Mon Rêve Ces De Plaire A Tout Ce Monde En M’expriment Dans Mes Chanson…

Voila Ce Que Je Rêve Depuis Mon Plus Petite Age De Me Faire Connaitre Dans Ce Monde De Galère

UN GRAND MERCI POUR TOUT CE QUI ME SOUTIEN

Formidable… D’entrée de jeu, Amandine joue la carte du mystère en nous disant qu’elle vient du 38, un département que personne ne connaît. On peut noter, au passage, toute l’originalité de la chose : là où la plupart des rappeurs disent venir du 9-3, Amandine va chercher son inspiration bien plus loin, dans les méandres d’une France profonde ignorée de tous.



Mais attention car Amandine n’est pas qu’une artiste chevronnée. Non, c’est aussi une petite fille, avec sa vie, ses expériences, ses désillusions. Des moments forts qui trouvent écho dans chacun de ses titres. On peut ainsi citer « 333 francs mille CFA », une chanson dans laquelle elle nous avoue, je cite, qu’elle « adore aider les pays en difficulté car pour eux ils sont pauvres ». Des paroles aussi émouvantes qu’un Nicolas Sarkozy en train de faire du social.

Chanteuse engagée, Amandine n’hésite pas à aider ceux qui en ont besoin en leur apprenant à parler et à écrire. Littéraire dans l’âme, elle vient donc au secours des enfants du Sénégal pour leur apprendre à parler français. Un acte désintéressé, qui nous fait immédiatement prendre conscience que Miss Amandine n’est pas qu’une rappeuse du 38 : c’est aussi humaniste qui essaye d’apporter du bonheur à ceux qui en ont l’besoin, wesh !

A noter qu’Amandine est également généreuse puisqu’elle permet à son cousin, rappeur aussi, de s’exprimer au travers de son blog. Et Bilal, c’est son nom, maitrise la plume aussi bien que sa cousine, ce qui laisse augurer de charmantes fêtes de famille en perspective.