Mission Dragonfly : bientôt un drone sur Saturne ?

Le 14 janvier 2005, la petite sonde spatiale Huygens de l’Agence spatiale européenne a atteint Titan, la plus grande lune de Saturne, après avoir été larguée par l’orbiteur Cassini de la NASA dans le cadre de la mission Cassini-Huygens.

Huygens nous a ainsi permis d’avoir notre meilleur aperçu de Titan à ce jour. Maintenant, une équipe de scientifiques veut envoyer un drone sur la lune de Saturne pour mieux explorer sa surface.

Extra-terrestres Saturne

La mission Dragonfly

La mission baptisée Dragonfly (mission Libellule) est une initiative d’une équipe de scientifiques du laboratoire de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins, à Baltimore, dans le Maryland.

La mission vise à explorer la surface de la lune brumeuse de Saturne, mais cette fois-ci pas avec une sonde stationnaire, mais plutôt à l’aide d’un drone. Une fois lancé sur Titan, le drone survolerait la lune en restant en dessous de son atmosphère épaisse et riche en azote.

« Jusqu’à l’arrivée de Cassini, nous ne savions pas comment Titan fonctionnait comme système. Nous avions des hypothèses, mais c’est vraiment grâce à Cassini et Huygens qu’on a pu passer d’une mystérieuse lune à un lieu particulièrement familier », a déclaré Elizabeth Turtle, chercheuse principale de Dragonfly et scientifique à l’université Johns Hopkins.

À travers la mission Dragonfly, Les scientifiques prévoient de tirer parti de la faible gravité et de l’atmosphère épaisse de la lune pour visiter plusieurs sites avec un drone. Ils s’attarderont particulièrement sur les sites les plus prometteurs et potentiellement habitables sur Titan.

Une décision attendue de la Nasa

Pour que la mission Dragonfly voie le jour, cependant, il faudrait que la NASA la préfère à une autre proposition finaliste d’un appel d’offre de l’agence spatiale américaine. En décembre 2017, la NASA avait en effet choisi deux concepts finalistes, dont Dragonfly, pour sa prochaine mission au milieu des années 2020. L’agence fera son choix plus tard cette année.

L’équipe derrière la mission Dragonfly attend donc impatiemment la décision de la NASA pour voir si son projet de survoler Titan avec un drone verra le jour.

Si elle était choisie cette année, le lacement de la mission se ferait autour de 2025, et elle arriverait sur Titan au bout de neuf longues années.

Mots-clés astronomiesaturne