Mixero, un nouveau client pour Twitter…

Les clients Twitter, c’est un peu comme la syphilis dans les universités américaines ou la grippe porcine dans le monde, ils ont tendance à se répandre comme la peste. Bon, en même temps, vu que Twitter est en train de devenir un vrai phénomène mondial, on comprend parfaitement pourquoi les développeurs sont nombreux à s’y intéresser. Même que les gars de chez Mixero l’ont bien compris…

Mixero, la page d'accueil du service

Bien qu’il ne soit pas encore disponible au grand public, Mixero commence déjà à faire parler de lui en proposant des fonctionnalités assez insolites mais qui risquent de devenir très vite indispensables. Car en effet, le gros défaut de Twitter, c’est qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. En ce qui me concerne, mon profil ne compte que 600 followers mais il n’empêche que les informations diffusées ont souvent tendance à me glisser entre les doigts.

Comme dirait l’autre, trop d’informations tue l’information.

L’objectif de ce nouveau client Twitter est donc de simplifier la vie des usagers en leur permettant de réduire le « bruit » provoqué par leurs contacts. Globalement, Mixero va ainsi proposer une tonne de filtres et de fonctions afin de mieux présenter les updates de vos followers et vous permettre de gérer plus facilement votre réseau. Faut bien l’avouer, sur le papier, le truc a l’air assez séduisant et nous allons essayer de dresser la liste des fonctionnalités proposées.

Les Groupes

Mixero : les groupes

Première fonction intéressante, la possibilité de créer des groupes et de répartir ses followers comme bon nous semble. L’intérêt de la chose étant qu’au lieu de lire les updates de chaque contacts, il sera possible de voir directement l’activité de vos différents groupes. Evidemment, un utilisateur pourra être affecté à différents groupes, ce qui est tout-à-fait logique. A noter que ces groupes seront automatiquement synchronisés, quel que soit l’appareil utilisé (votre PC, votre Mac ou votre iPhone, pour ne citer qu’eux).

Les Listes Actives

Mixero : les listes actives

Bon, là, je n’ai peut-être pas trop bien compris l’idée (le site de Mixero n’existe qu’en anglais et mon niveau laisse un peu à désirer), mais il semblerait que l’on puisse créer des listes actives contenant des utilisateurs ou des groupes. L’avantage de cette fonction, c’est qu’on pourra ainsi afficher la timeline de plusieurs groupes simultanément. Là encore, les listes actives seront automatiquement synchronisées sur vos différents appareils.

Les Filtres

Mixero : les filtres

Encore une fonctionnalité sympathique apportée par Mixero. En quelques clics, vous pourrez filtrer les tweets d’un utilisateur, d’un groupe ou d’une liste active en utilisant le ou les mots-clés de votre choix. Si un sujet vous intéresse plus qu’un autre, il vous sera ainsi possible d’afficher tous les tweets en relation et donc de gagner pas mal de temps de lecture.

Les canaux

Mixero : les canaux

Même si nous sommes encore peu à les utiliser, les canaux peuvent s’avérer indispensables pour fédérer les contributions des utilisateurs. Mixero permettra d’en créer très facilement. De la même manière, le client intègrera bientôt le support des Flux RSS et vous permettra donc de syndiquer les canaux de votre choix. Une bonne chose, qui facilitera une fois de plus la recherche d’informations.

Gestion fine des URL

Mixero : la gestion des URL

Limités par la fameuse limite des 140 caractères, les utilisateurs sont nombreux à passer par des services pour raccourcir leurs URL. Bonne nouvelle, Mixero intègre d’office cette fonctionnalité. En quelques clics, il sera donc possible de raccourcir n’importe quel adresse. A noter que le contraire est aussi vrai, vous pourrez facilement afficher l’adresse d’origine sans avoir à passer par un service tiers.

Le SmartPreview

Mixero : le SmartPreview

Là encore, c’est une fonction très sympathique. Mixero permettra nativement d’afficher un aperçu des photographies partagées via Twitpic et Flickr dans la timeline. Plus besoin, donc, d’afficher une nouvelle page web pour se rendre sur le média. Et la cerise sur le gâteau, c’est que cela fonctionnera aussi avec les vidéos YouTube. Comme quoi, un bonheur ne vient jamais seul.

Et finalement…

Et finalement, il y a de fortes chances que Mixero n’en reste pas là. De ce que j’ai pu lire à gauche et à droite, il semblerait que le service compte intégrer d’autres réseaux sociaux. Concrètement, l’outil pourrait donc devenir un client multiple complet et fédérer ainsi toute votre identité numérique. En attendant la version publique, si vous mourrez d’envie de l’essayer, vous pouvez toujours essayer de contacter l’équipe.

Perso, le mail est déjà parti.