Les cinémas MK2 vont ouvrir une salle consacrée à la réalité virtuelle sur Paris

En collaboration avec la banque BNP Paribas, MK2 va ouvrir une salle dédiée à la réalité virtuelle à Paris. Un lieu qui sera inauguré le 9 décembre prochain au MK2 Bibliothèque. Au menu, il y aura des films d’animation et de fiction, des documentaires, des jeux vidéo, des simulations ainsi que des « expériences immersives ».

Ce nouveau lieu culturel de distraction sera équipé des plus performants casques de réalité virtuelle. Il disposera également des derniers simulateurs et de technologies estampillées « full body immersive » permettant au corps de bouger en entier. De plus, il sera opérationnel et proposé de manière permanente aux clients du cinéma.

MK2 RV

MK2 va ouvrir une salle consacrée à la réalité virtuelle.

L’initiative de MK2 est une grande première en Europe. Pour le moment, le prix pour y accéder est encore inconnu du grand public.

Une première en France

Dans un communiqué, le groupe a précisé qu’il s’agit d’un « nouveau concept de lieu de culture et de divertissement ». La salle sera installée au sein de la chaîne multiplexe du MK2, près de la bibliothèque François Mitterrand. Elle permettra une immersion totale dans les films, avec un champ de vision de 360°.

Les visiteurs pourront essayer les meilleurs casques de HTC, de Sony Playstation, d’Oculus Rift et de MSi. De nombreuses activités seront proposées, toutes en lien avec la réalité virtuelle.

Le groupe aurait pour objectif de rendre la réalité virtuelle simple, accessible et collective. Il a également annoncé la construction d’autres salles de cinéma MK2 du même genre, sans pour autant donner plus de détails.

À propos de MK2 VR

Marin Karmitz a fondé MK2 en 1974. La société opère habituellement dans la production de films et de cinémas. Elle possède pas moins de 65 salles à Paris et 110 salles en Espagne.

Le Directeur Général, Elisha Karmitz, se dit « fier de démarrer ce projet pionnier en France ». Il a aussi déclaré qu’il avait l’intention de coopérer avec des studios français et des créateurs internationaux.

Il faut savoir que ce type de production coûte extrêmement cher à produire. Cela est dû à la complexité du tournage. Ces tournages nécessitent entre quatre et seize caméras pour chaque scène. Le ticket d’entrée risque donc d’être proposé à prix d’or, mais il faudra attendre le prochain communiqué du groupe pour en avoir le coeur net.

Une chose est sûre en tout cas, ces salles devraient permettre à la réalité virtuelle de s’imposer encore un peu plus auprès du grand public et c’est une très bonne nouvelle pour tous les acteurs du marché.

Mots-clés réalité virtuelle