Moblin 2.0 : mes impressions

C’est avec la plus grande joie que j’ai réceptionné, hier, mon chouette EEE PC 1000 HE. Après avoir passé quelques minutes sur Windows XP histoire de lui coller un antivirus au cul, je me suis mis en tête de tester quelques O.S pour netbooks afin de me coucher moins bête le soir. Et c’est comme ça que je me suis retrouvé à tester la seconde version de Moblin. Forcément, ça valait bien un billet, hein…

Moblin, l'écran d'accueil

Bon, on est bien d’accord, Moblin 2.0 est déjà sorti depuis un petit moment mais ce n’est pas dramatique. Comme dirait l’autre, vaut mieux tard que jamais, hein… Donc pour ceux qui ne le connaissent pas (encore), Moblin est un système d’exploitation pour netbook lancé par Intel et basé sur une Fedora (du moins pour la seconde version). De ce que j’ai pu en lire, il semblerait qu’il soit parvenu à séduire pas mal d’utilisateurs. Ce qu’on comprend facilement, comme nous allons le voir…

Moblin, les comptes de messagerie instantanée

Alors je passe sur la procédure d’installation, qui est vraiment d’une simplicité enfantine et qui est en plus très bien détaillée sur le site officiel. Globalement, l’installation de Moblin prend quelque chose comme une douzaine de minutes. C’est en effet ce matin, entre deux cafés, que je l’ai installé sur mon EEE PC. D’ailleurs, il faut préciser que si l’installation est rapide, il en va de même pour le démarrage de la machine (4 secondes pour la mienne).

Moblin, les contacts

Une fois la machine démarré, on arrive sur une chouette fenêtre d’accueil qui centralise un peu toute notre activité en ligne. On retrouve bien entendu les derniers sites visités, les dernières images et vidéos (ho ho) visionnées, son calendrier mais aussi son Twitter. C’est franchement complet et comme la réalisation est très soignée, on peut dire qu’on se retrouve aux anges, d’autant plus que tout est fait pour optimiser au maximum la surface d’affichage.

Moblin, le navigateur web

Le menu principal, constitué d’une dizaine de pictogrammes vraiment très zolis, vous permet d’accéder aux principales fonctionnalités de Moblin. On remarquera d’ailleurs que la navigation est très agréable. On pourra donc paramétrer son réseau (ethernet, WiFi, 3G…), gérer ses multiples comptes de messagerie, naviguer sur le web, gérer sa bibliothèque multimédia ou encore installer des applications. L’ensemble est très réactif, on déplorera juste le manque de codecs.

Globalement, donc, Moblin 2.0 est une très bonne surprise.