Mocha VNC Lite, pour prendre le contrôle de votre Mac ou de votre PC…

Bon, c’est vrai, je vais encore parler de l’iPhone et de l’iPod Touch. Cela dit, Mocha VNC Lite fait partie de ces applications étonnantes qui risquent d’être utiles à pas mal de monde. En effet, elle vous permet de prendre le contrôle de n’importe quel Mac ou de n’importe quel PC depuis… Votre iPhone ou votre iPod Touch.

Bossant depuis bientôt cinq ans dans la fonction publique, je dois quotidiennement intervenir sur des postes clients et des serveurs. Faut dire aussi, même si Fontainebleau n’est pas une très grande ville, elle compte tout-de-même un parc informatique assez conséquent. Entre l’Hôtel de Ville et les services extérieurs, il y a vraiment de quoi faire.

Alors souvent, nous (entendez par là le service informatique, hein…) utilisons des outils comme VNC ou LogMeIn pour prendre la main à distance sur les postes et les serveurs posant problème. Mine de rien, cela nous permet de gagner énormément de temps et d’intervenir assez rapidement, ce qui est bon à prendre pour nous, certes, mais aussi pour tous les collègues de notre collectivité.

Aussi, quand je suis tombé un peu par hasard sur l’article de iSmashPhone, je me suis mis à pousser des petits cris de joie. Et oui, parce qu’avec Mocha VNC Lite, une application gratuite disponible sur l’AppStore, il est possible de prendre le contrôle d’un Mac ou d’un PC à distance en passant par son iPhone ou son iPod Touch.

Faut bien l’avouer, c’est le genre de nouvelles qui risque de faire plaisir à pas mal de monde. Si l’outil n’est pas sans défaut (visiblement, le rafraichissement a parfois tendance à partir en sucette), il faut quand même reconnaître que le potentiel est là. Il reste à espérer que le concept se développe encore un peu et que les développeurs du projet corrigent les bugs de leur application.

Et puis bon, ça vous fera une excuse pour demander un iPhone 3G à votre patron. Sympa le Fred, non ?

Mocha

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.