Mod : une Atari 2600 portable

Comme beaucoup d’autres enfants Geeks, l’Atari 2600 a marqué mon enfance. Ok, à côté de la NES ou de la Master System, elle ne valait pas grand chose mais il n’empêche qu’elle aura marqué son époque. Même que je soupçonne fortement ma mère de l’avoir conservée bien à l’abri dans son garage et qu’il faudrait que je remette la main dessus à l’occasion histoire de faire revivre le mythe. Quoi qu’il en soit, certains fans sont bien décidés à ne pas laisser mourir la petite console d’Atari et vous allez pouvoir découvrir dans la suite de l’article un chouette mod. Et faut bien l’avouer, une Atari 2600 portable, c’est le genre de truc qui pourrait faire fureur dans les soirées Geeks parisiennes.

Bien évidemment, pour réaliser ce mod, il aura fallu un certain nombre d’heures, un peu de matériel et pas mal d’huile de coude. D’ailleurs, les gars qui sont ainsi capables de transformer des appareils me fascinent. Sans rire, quand tu vois des engins comme la XToaster360, cette Xbox 360 portable ou encore cette incroyable GameCube portable, et bien ça te laisse juste sans voix. Et d’ailleurs, si tu aimes les mods de consoles, je t’invite à aller lire cet article qui te permettra de découvrir 10 chouettes créations présentant une finition juste exemplaire.

Cette fois, c’est donc l’Atari 2600 qui a subit un sacré lifting. L’objectif de Mario, son modeur, était plutôt simple puisqu’il s’agissait de faire de cette console sans âge une véritable console portable. Le boitier, plutôt joli, intègre ainsi un écran de 3.5 pouces, une croix directionnelle, un stick analogique et deux boutons. Et oui, on est bien loin des 14 boutons proposés par la DualShock 3 mais c’était une autre époque et nous avions besoin de moins de boutons pour fraguer nos ennemis.

Tiens, et d’ailleurs, juste pour rigoler un peu et se rendre compte du chemin parcouru, voici les spécifications techniques que proposait l’Atari 2600 :

  • Processeur MOS Technology 6507 cadencé à… 1,19 Mhz.
  • Processeur vidéo / audio TIA.
  • Mode graphique 40 par 192.
  • 128 couleurs.
  • Son : deux voies mono.
  • 128 octets de mémoire principale.

Pas mal, non ? Faut dire aussi que le tout premier modèle est quand même sorti en 1977 et que cette console n’est pas de toute première fraîcheur. Pour aller plus loin, il faut aussi savoir que les développeurs qui produisaient des titres pour Atari n’étaient pas rémunérés sur un pourcentage des ventes mais sur une somme fixe. Rick Mauer, le gars qui a inventé Space Invaders, n’a ainsi touché que 11.000 $ pour son jeu. Autant dire que si le bougre est toujours vivant, il doit vraiment s’en mordre les doigts, surtout quand on sait que ce titre a rapporté la coquette somme de 100 millions de dollars à Atari.

Quoi qu’il en soit, on notera que cette Atari 2600 portable embarque également un haut parleur et une batterie rechargeable qui propose 2 heures d’autonomies. C’est sûr, ce n’est pas énorme, mais il n’empêche que c’est quand même du très bon boulot.



Mots-clés atarijeuxmod