Molotov passe le cap des deux millions d’utilisateurs actifs

Molotov a le vent en poupe. D’après les derniers chiffres communiqués par l’entreprise, la solution attirerait désormais deux millions d’utilisateurs actifs et cinq cents milles chaque jour. Le temps est donc venu de procéder à une levée de fonds.

Lancé en 2016, Molotov est une solution développée et portée par trois hommes : Jean-David Blanc (Allociné), Pierre Lescure (Canal+) et Jean-Marc Denoual (TF1).

Molotov Android

Molotov va bientôt faire son entrée sur Android.

Les trois amis avaient principalement pour ambition de réinventer la télévision en mettant au point une solution universelle, flexible et faisant la part belle au cloud.

Molotov, le service qui veut réinventer la télévision

Molotov présente donc au sein d’une seule et même interface les programmes de la plupart des chaînes diffusées en France. L’outil ne se limite cependant pas au direct et il propose ainsi de nombreuses fonctions basées sur le replay afin de ne pas tenir captif le téléspectateur.

En parallèle, la solution intègre également un système de bookmarks pour conserver une trace de ses programmes préférés ou encore des alertes pour être tenu au courant de toute l’actualité entourant une personnalité.

Le système est bien conçu et les abonnés peuvent également profiter d’un système d’enregistrement flexible et bien pensé.

Molotov a connu une croissance forte depuis son lancement et la solution a ainsi eu besoin de moins d’un an pour franchir le cap du million d’utilisateurs actifs, un cap franchi en avril dernier.

Une croissance forte et un développement à l’internationale en vue

Comme indiqué un peu plus haut, l’entreprise vient de franchir un nouveau cap en atteignant et en dépassant la barre des deux millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Plus intéressant, selon l’allocution donnée par Jean-David Blanc au début de la semaine, Molotov attirerait également cinq cent mille utilisateurs chaque jour et plus de 4,1 millions de personnes se seraient connectées au moins cinq fois à l’outil depuis la création de leur compte.

Pour l’homme, ces chiffres prouvent de manière indiscutable l’intérêt des Français pour sa solution et le moment est donc venu de procéder à une levée de fonds afin de développer l’entreprise à l’internationale.

En revanche, le cofondateur de la solution ne compte pas non plus brader son outil et le vendre en marque blanche. Il a en effet l’intention de conserver la main-mise dessus et s’il se dit prêt à envisager des partenariats avec des chaînes européennes, il n’est pas non plus question de devenir un simple sous-traitant à leur service.

Mots-clés molotov