Clicky

Le Momo Challenge est arrivé en France

Le Momo Challenge fait encore une fois parler de lui. Gabriel Attal, le député LREM des Hauts-de-Seine, a en effet écrit une lettre au ministère de l’Intérieur afin de l’avertir des dangers de ce phénomène. Un enfant vivant dans sa circonscription aurait effectivement été pris pour cible.

Très populaire depuis le début de l’été, ce nouveau challenge n’est pas là pour amuser la galerie ou pour soutenir des œuvres caritatives.

Momo WhatsApp

Apparu pour la toute première fois en Amérique du Sud, ce défi un peu particulier a en effet pour principal objectif de pousser les enfants, les adolescents et les personnes fragiles à se mettre en danger.

Momo, un challenge qui ne vous veut pas du bien

Tout commence par un simple message, envoyé par le biais de WhatsApp ou toute autre solution. Une créature monstrueuse met au défi la personne contactée et lui ordonne de suivre ses directives. Si elle n’obtempère pas, alors elle s’expose à un châtiment suprême.

Sauf qu’en réalité, Momo n’existe pas. La créature en question est en effet une sculpture réalisée par Midori Hayash et exposée à Tokyo.

Si le « monstre » n’existe pas réellement, son impact ne doit pas être minimisé, bien au contraire. Les autorités argentines ont en effet relié le challenge aux victimes de deux suicides suspects.

Des enfants de neuf et douze ans auraient en effet mis fin à leur jour après avoir été pris pour cible par les instigateurs de ce challenge nauséabond.

Face à la situation, les autorités locales ont publié plusieurs communiqués afin de mettre en garde les enfants et leur famille. De leur côté, les écoles brésiliennes ont préféré prendre les devants en communiquant elles aussi sur la dangerosité de ce défi tout en insistant sur l’importance d’en parler avec les enfants et les adolescents.

Momo a posé ses valises en France

La police espagnole, de son côté, en a fait tout autant.

Momo semble ne pas vouloir se contenter de l’Amérique latine en tout cas puisque Gabriel Attal, le député LREM des Hauts-de-Seine, a contacté le ministère de l’Intérieur afin d’avertir Gérard Collomb et son équipe des dangers inhérents à ce nouveau phénomène.

Selon BFM TV, le député aurait lui-même été sensibilisé par une famille de sa propre circonscription, famille dont le fils aurait précisément été pris pour cible par ce challenge.

Gabriel Attal espère donc que le ministère de l’intérieur prêtera une oreille attentive à sa lettre et que les autorités communiqueront un peu plus sur ce genre de défi à l’avenir. En attendant, si vous avez des enfants – connectés – ou des ados à la maison, alors une discussion s’impose.

Mots-clés whatsapp

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.