Clicky

Contenus sponsorisés : du charlatanisme 2.0 ?

L’autre jour, un étudiant journaliste m’a téléphoné pour avoir des informations sur la manière dont on peut monétiser un blog. La discussion était agréable et mes réponses à ses questions franchement pitoyables. Oui, je n’étais pas en forme, mais je suis vite passé à autre chose. Jusqu’à ce que je tombe sur cet excellent article sur The Inquirer au sujet d’une étonnante histoire entre la blogueuse Capucine et la plateforme eBuzzing. Ce qui m’a évidemment donné l’idée de ce billet et l’envie de parler des contenus sponsorisés…

Les blogueurs, ces filles faciles

Pour reprendre le célèbre adage, il faut savoir que la plupart des blogueurs sont des putes. Oui, sauf que certains sont évidemment plus abordables que les autres et se contenteront de 40 euros pour la totale alors que d’autres seront un peu plus exigeants et monnayeront leurs services plusieurs centaines d’euros. Bah oui, quand on est une célébrité dans la blogosphère, on ne s’allonge pas facilement.

Précisons évidemment que votre humble serviteur est complètement compris dans le lot. Et ouais, moi aussi je suis une pute et j’ai plusieurs fois cédé à la tentation du billet sponsorisé commandé par ma copine la plateforme qui ne pense évidemment qu’à améliorer mon pouvoir d’achat.

Bah quoi, si « les plateformes de mise en relation annonceurs / blogueurs » (on pouvait pas trouver plus long) me tutoient, c’est qu’on est copain, non ?

Donc les blogueurs sont des cibles faciles. Et pour cause, puisque ce sont des êtres humains vulnérables, fragiles, qui doivent aussi payer leur loyer et qui ont parfois du mal à faire face à toutes leurs factures.

Faut pas croire, les enfants, si le blogueur est une pute, alors la société est son maquereau. Et si nous sommes parfois tenté d’écarter les cuisses, c’est tout simplement parce qu’elle ne remplit pas son rôle et qu’elle ne nous protège pas comme elle le devrait. Oui et quand nous osons lui tenir tête, on finit invariablement par s’en prendre plein la gueule.

Cela dit, amis blogueurs, faites quand même attention parce que nous allons voir que les offres de ces plateformes sont parfois discutables.

Les billets sponsorisés ne valent rien

La rémunération d’un billet sponsorisé diffère d’un blogueur à un autre. Tout se joue en fonction de son trafic et de son public. Là où les régies publicitaires proposeront à certains blogueurs un billet sponsorisé à 250 €, un autre blogueur pourra toucher 2000 € pour la même chose. Comme dirait l’autre, nous n’avons pas tous les mêmes valeurs, hein…

Mais le plus drôle, finalement, c’est que le billet sponsorisé ne vaut rien.

Non parce que bon, messieurs les annonceurs, il faut quand même vous réveiller et ouvrir un peu les yeux : personne ne lit un billet sponsorisé. Enfin franchement, les gars, quand vous voyez un article marqué « sponso » tomber dans votre agrégateur, vous n’allez pas me dire que vous vous jetez dessus, hein ? Non, vous faites comme tout le monde et vous le zappez très très vite.

Alors évidemment, ces plateformes ne vont pas s’en vanter. Bien au contraire, elles vont vous sortir un charabia technico-commercial en vous vantant les mérites du marketing alternatif, de son impact sur l’internaute moyen et sur le ROI (Retour sur investissement) de l’annonceur qui donne ainsi un coup de jeune à sa marque et tout un tas d’autres inepties.

En même temps, on les comprend, si elles disaient la vérité, elles auraient beaucoup de mal à fourguer leurs services. D’un certain sens, on peut donc dire que c’est du charlatanisme 2.0 : on vend du vide, mais on enrobe le tout avec un plan de comm’ histoire d’avoir l’air branché et utile.

Cela dit, les putes numériques que nous sommes aurons remarqué que ces plateformes ont tendance à proposer de moins en moins d’articles sponsorisés. Et si elles vous diront sans doute que c’est de la faute de la crise (elle a bon dos), on ne manquera pas d’émettre l’hypothèse que les annonceurs perdent peut-être confiance.

Tout est un effet de mode, surtout depuis ces quinze dernières années.

Mais attention, parce que si les billets sponsorisés ne valent rien pour les annonceurs, ils peuvent s’avérer très dangereux pour les blogueurs. Surtout pour ceux qui en publient toutes les semaines ou qui ne sont pas très regardant sur la thématique abordée par ces derniers. Les lecteurs ne sont pas dupes et ils peuvent très vite aller voir ailleurs.

Les vidéos sponsorisées ne valent rien

Donc le billet sponsorisé, c’est un peu de la merde. Avec un bel emballage parfois, certes, mais de la merde quand même. Et c’est donc un peu pour ça qu’on en trouve de moins en moins, les annonceurs n’étant pas dupes et sachant de plus en plus à quoi s’en tenir.

Et c’est comme ça que « les plateformes d’échangisme annonceurs / blogueurs » ont inventé la vidéo sponsorisée.

Le concept est identique mais fait beaucoup plus branché. Bah oui, les filles, proposer de nouveaux médias, ça fait quand même plus web 2.0. Et c’est ensuite plus facile de se palucher entre marketeux en herbe (« ouaiiiis, tu voiiiis, quoiiii, c’est trop un bon concept les vidéos, t’es troooop 2.0 quoiiiii »).

Mais en même temps, on les comprend. Se taper des billets sponsorisés sur la dernière Renault, c’est merdique, mais se taper des vidéos sponsorisés sur le sujet, c’est franchement trop la classe.

Sans compter que ces vidéos sponsorisées améliorent grandement l’expérience utilisateur. On est là, au boulot, planqué derrière l’écran de son ordinateur, en train de glander sur le dernier blog à la mode retenu par la sélection très pertinente de Pixmania quand soudain… soudain… BAM ! La putain de vidéo sponsorisée se met en marche et commence à hurler dans les enceintes.

Et pourquoi ? Tout simplement parce qu’on a voulu cliquer sur le lien situé en fin d’article et qu’on a eu le malheur de passer le curseur de la souris sur un coin de cette vidéo. Oui et le plus beau, dans l’histoire, c’est que le blogueur a quand même gagné 0.000001 euros. Pinaize, ça valait bien le coup de faire chier ses lecteurs, non ?

Faut dire, avec les vidéos sponsorisées, ces régies ont vraiment fait fort. Non parce que bon, le billet sponsorisé c’est peut-être de la merde mais ça rapportait encore un peu aux blogueurs. Alors que là, la vidéo sponsorisée, c’est de la merde et elle ne rapporte en plus rien à l’éditeur de contenu (ça fait plus sérieux que « blogueur » et ça évite une répétition).

En gros, donc, on se fait enfiler… deux fois.

Et les espaces publicitaires alors ?

Contrairement à l’impression que pourrait vous donner mon article, je n’ai rien contre la monétisation des blogs. Bien au contraire, si l’on peut joindre l’utile à l’agréable et gagner un peu de fric avec sa passion, c’est parfait. D’ailleurs, la Fredzone me permet d’arrondir mes fins de mois et de payer certaines factures, je serais donc bien hypocrite de cracher dans la soupe.

En revanche, il ne faut pas monétiser son blog n’importe comment et surtout pas à n’importe quel prix. Comme pas mal de monde, je me suis laissé abusé, j’ai fait des concessions, des erreurs.

Et ce que j’ai appris, c’est que le meilleur moyen de monétiser son blog, et le plus juste aussi, c’est de passer par des espaces publicitaires et par des régies comme Google adSense qui vont vous rémunérer au clic. Là, pas besoin d’être conciliant, on écrit ce qu’on veut, comme on veut et on encaisse quand même. Faut juste respecter un règlement et roulez jeunesse.

En tout cas, c’est ce que j’ai retenu de ces trois années de blogging. Les contenus sponsorisés, j’ai testé et ils peuvent se les garder. Pour moi, des plateformes de ce type ne sont rien de plus que des parasites qui cherchent à bouffer sur le dos des blogueurs et des annonceurs.

Et d’un certain sens, ça me rappelle un peu la bulle 1.0 et l’époque merdique où tout le monde se jetait sur la publicité en ligne. On pensait que c’était le nouvel Eldorado, qu’on pouvait se faire plein de fric sans trop investir et on sait ce que ça a donné.

On s’est juste planté.

Et on se plantera encore.

Mots-clés blogmonétisation

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • B.Gates

    Rien que pour le plaisir de lire ce post, j’ai cliqué sur un de tes liens sponsorisés :)

  • Quelle vulgarité dans cet article … je suis choqué :o

  • Pingback: Tweets that mention Contenus sponsorisés : du charlatanisme 2.0 ? | Fredzone -- Topsy.com()

  • Totalement, 100, 1000, 100000000 de fois d’accord avec toi, rien de plus chiant de lire un blog bourrer de ses articles comme presse-citron ou encore Accessoweb qui est le roi dans ce domaine.

    J’aime ta vulgarité, continue de dire haut ce que que les autres pense bas.

  • Bel article, je me suis régalé à le lire, surtout avec ce ton un peu outrageux, sache quand même que pour un article sponso quand tu débutes on te propose plus 50€ que 250€, et alors là c’est vraiment être la reine des putes à ce tarif là.
    Pourtant je suis un pute qui essai de respecter un minimum mon lectorat, je viens d’ailleurs de bannir une régie qui me faisait de l’affichage en pop up trop lourd pour le lecteur.
    Par contre j’utilise toujours les vidéos en bas d’article… méa culpa.

  • @B.Gates: Une publicité tu veux dire ?

    @LaBoiteVerte: En même temps, faut dire les choses telles qu’elles sont. Les contenus sponsorisés, c’est de la merde, j’ai pas d’autre terme qui me vient à l’esprit. J’aurais pu dire qu’ils sont inadaptés, c’est vrai, mais j’aurais été bien au deçà de la vérité.

    @laloune: Bah, je ne vais pas non plus balancer des insultes dans tous mes articles mais là, quand j’ai lu l’article chez The Inquirer, ça m’a franchement énervé et mis hors de moi.

    @Semageek: Bah tes vidéos doivent pas te rapporter grand chose, non ? Et le prix à payer pour gagner quelques centimes d’euros est bien trop élevé, je trouve. Après, comme je le dis à la fin, je ne suis pas contre la monétisation d’un blog, bien au contraire, mais je trouve que le comportement de certaines plateformes laissent drôlement à désirer.

    Cela dit, des erreurs, j’en ai fait un paquet et tu n’imagines même pas à quel point je m’en suis voulu.

  • @Fred c’est juste que ça m’amuse que quand les bloggers parlent de monétisation, billets sponso et ce genre de trucs ils s’excitent tout de suite alors qu’au fond on parle juste de quelques pixels sur un écran et quelques dizaines d’euros pour la très grande majorité d’entre eux :)

  • @LaBoiteVerte: Mais là, en fait, ça va beaucoup plus loin. Qu’on propose des billets sponsorisés, c’est une chose, chacun fait ce qu’il veut chez lui. Mais qu’on dise que c’est un super concept pour le blogueur et l’annonceur, là je ne suis pas d’accord. Très concrètement, cela ne rapporte rien à l’annonceur et ça peut même s’avérer dangereux pour le blogueur.

    Et ce qui me met vraiment hors de moi, c’est l’attitude de ces plateformes. Parce que ton billet sponsorisé, si tu as le malheur d’émettre des critiques (même constructives), et bien il ne passe pas. D’ailleurs, je me souviens même d’un coup où une plateforme de ce type m’avait téléphoné pour que je modifie une partie de mon article.

    Je trouve juste que c’est de la fumisterie et que ça contribue à donner une mauvaise image à la blogosphère.

  • Il faut quand meme etre un peut naif pour croire qu’une marque va payer pour se faire critiquer, il faut juste prendre le billet sponsorisé pour ce qu’il est, une publicité rédigée par le support.

    A partir de là tout devient logique, la marque gagne un petit peut de visibilité, mais pas bcp comme tu l’as expliqué d’où la faiblesse des tarifs, le bloggeur gagne des sous à la hauteur de son trafic, tout ça est parfaitement normal.

    Reste les agences qui font leur beurre en servant d’intermédiaires, là aussi ils sont dans leur rôle, ils ventent leur service comme si c’était une merveille mondiale, mais je connais pas une entreprise dans n’importe quel domaine qui ne fasse pas pareil, y’a qu’à voir les communiqués de presse que tu dois recevoir :D

    Les blogeurs semblent découvrir que c’est celui qui a de l’argent et celui qui le distribue qui ont du pouvoir sur celui qui le reçoit alors que c’est partout pareil.

    Ca marche comme ça à la télévision ( mcdo vs M6 par exemple ) dans les magazines, à la radio, etc. y’a pas de raison que les blogeurs y échappent :D

  • Oui mais au final c’est le lecteur qui est pénaliser… à lire des articles sponso… qui bien souvent ne nous intéresse pas. Bref …

    Donner son C.. pour 50 euros autant faire du Webcam Show X héhé

  • C’est dingue, ça parle beaucoup de billet sponsorisés en ce moment ; j’ai fait un petit article sur ilonet il y a quelques jours, et Keeg aussi en a mis une couche (et non, je donne pas de liens, je suis un chacal).

    Tout ça pour dire que je ne suis pas exactement d’accord. D’un point de vue annonceur, tu as peut être raison, tu as même surement raison. D’un point de vue blogueur, quand tu t’y prends pas trop mal, c’est un marché juteux.

    Et d’ailleurs, c’est le seul business model de mon blog (enfin, le seul qui se voit, car mon blog me permet aussi de trouver quelques clients). Pas de publicité, pas d’adsense, juste quelques billets sponsorisés, une fois le temps, quand l’humeur est là. Et ça paye aussi quelques factures.

    Après, concernant les régies, je suis totalement d’accord avec toi. C’est un peur les majors des temps modernes. La profession ne devient rentable pour les blogueurs qu’à partir du moment où les billets sont payés par des vrais agences de communication, voire directement par les clients. Et dans ce cas, ça peut rapporter des sommes sympathiques.

    Bon, ok, je ne roule pas en Porches. Mais c’est juste parce que je préfère prendre le Métro :P

  • Mais non Fred tu n’es pas une pute…

  • Je ne suis pas d’accord avec ça « personne ne lit un billet sponsorisé ».

    Certes les lecteurs assidus du blog ne les lis surement pas. Mais faut pas oublié que Google est là. J’ai pu apercevoir qu’encore maintenant, il y a des gens qui tombent sur certains de mes billets sponsos écrit il y a belle lurette et pourtant je suis très loin des blogueurs influents et mon référencement et de très loin pas bon/optimisé. Donc je me dit que les influents ou ce qui ont un super référencement (l’un va avec l’autre non?), ont surement des googleliens (oui je sais je vais du néologisme. Gens qui vient depuis google) arrivant sur ce type de billet, fréquemment et sur du long terme.

    Voila, juste pour dire que je ne pense pas que se soit tant « inutile » pour l’annonceur.

  • Pingback: quelques news et bons billets d’avril | les Korrigans libres()

  • Tout à fait d’accord avec Helran.
    Du point de vue référencement, ils s’en mettent plein les fouilles pour pas chère les annonceurs.
    L’on te propose souvent d’avoir l’obligation de l’afficher à minima 6 mois il me semble.
    Sinon, on fais tous des erreurs, moi le premier et je continue d’en faire. Avec l’expérience, on commence à y voir plus claire mais on tombe facilement encore dans des travers (pas de porc).
    Sinon, je suis ok dans l’ensemble des articles (surtout les vidéos).

  • Et c’est Ebuzzing qui te paye pour faire une campagne sur la monétisation des blogs ;) Un article choc ecrit par le Fred pour voiler la face :)

    Rhaa le salaud :mrgreen:

    En tout cas avec le nombre de fois que pute est mis dans ce billet tu va bien te placer sur ce mot clé ;)

    Rhaa la pub vidéo à la con qui fonctionne au survol, une horreur vive flashblock qui me permet un surf tranquille en laissant les adsences histoire de faire gagner du grisbi aux putes (blogueurs) ;)
    (Oui je clic de temps à autre, faut bien aider mais pour éviter les problèmes pour le blogueurs, je fais du clic avec modération).

  • Fred, avec cet article que tu viens de rédiger, tu n’as pas intérêt à rédiger un contenu sponsorisé, sinon, tout le monde va te tomber dessus mdr !
    Sinon, chapeau pour les proses, je me suis régalé !!! lol

    http://www.melting-pot.fr

  • Tiens un autre commentaires, qui n’engage que moi, mais je suis intéressé par ton avis.
    La pub adsense que tu fixes en début d’article, n’est-elle pas trop envahissante ?
    Moi, j’aime pas du tout, et pourtant, j’adore le design de ton site !

  • Je vais me faire l’avocat du diable sur quelques points pour une fois :
    Je suis étonné Fred que dans les billets sponsorisés, tu ne vois que l’aspect « contenu ». Pour connaître certaines des agences proposant ce genre de « services » aux blogueurs, celles-ci sont très très très très (très ?) loin de vendre un contenu aux annonceurs. Au contraire, ce qu’elles vendent, c’est avant tout du référencement. Certains appliquent du nofollow certes, d’autres pas. Mais on sait tous très bien que balise ou pas, Google voit tout ça et qu’à la fin, ça poussera le site de l’annonceur dans les résultats. C’est ce que la boîte recherche d’abord. Avoir un bel article élogieux est un plus mais c’est juste pour se donner genre qu’on fait attention à l’image de l’annonceur et qu’on ne mettra pas de la merde dans le compte-rendu final.

    Ensuite, quand je vois ce qui se passe sur la blogosphère US (le marché qui donne la tendance mine de rien), je ne sais pas toi mais je ne ressens pas vraiment de ralentissement dans ce domaine.
    Je ne pense pas qu’il y ait de bonnes et de mauvaises façons de faire de la pub. Tu parles de liens adsense mais tu sais comme moi que certains s’amusent à tromper le lecteur en planquant ces liens judicieusement parmi le contenu. Pour le coup et par opposition, le billet sponsorisé est souvent mentionné.
    Personnellement, j’ai été au début contre le billet sponso puis comme toi, je me suis incliné mais par contre, je n’ai pas eu le sentiment qu’en m’inclinant, je me suis fait enc*lé, du moins, je ne l’ai pas senti :p car j’ai à chaque fois ramassé une bonne petite somme et j’ai toujours refusé en-dessous d’un prix plancher, quitte à n’avoir rien pendant 6mois. Pas grave. Si on me donne trop, ce n’est pas mon souci, ni celui d’aucun des blogueurs.

    Pour finir sur l’exemple de Capucine, la position de l’annonceur pourrait se comprendre. Généralement, quand on accepte de faire une campagne, on le fait car on se sent en accord avec eux. Je ne vais pas faire un sponso sur Windows si je crache constamment sur eux. Certains le feront, c’est leur problème. Après, je n’ai pas vu l’article qu’à écrit Capucine, certainement qu’il n’y avait rien à y redire et que l’annonceur pinaillait et dans ce cas, c’est normal de l’envoyer bouler.

    Mais encore une fois, on ne peut pas tirer de conclusion générales sur ce petit monde. Après 5ans de blog, j’ai appris à nuancer mon environnement ;)

  • L’éternel débat, pourquoi je ne gagne pas plus que les autres et pourquoi ?

    Même si ton article peut, dans certains points de vue être fondé, j’aime me ranger du côté des annonceurs et des agences/régies. Quand un annonceur vient voir une agence/régie il ne recherche pas forcement du trafic, mais de la visibilité. D’ailleurs la majorité des campagnes de billets sponsorisés sont accompagnés d’une campagne media display ou rich media (vidéo, comme tu l’indiques dans ton billet).

    Je lis de moins en moins de blog FR en partie dû à ce genre de débat stérile (je trouve), qui au final n’apporte rien. Les blogueurs ne comprennent pas le travail des agences, et les agences n’arrivent pas toujours à communiquer sur les blogs. En revanche, je ne constate pas du tout ce type de remarques/attaques de la part des lecteurs et blogueurs étrangers, qui sont majoritairement beaucoup plus en avance que nous en terme de monétisation.

    Pour ce qui est de la monétisation elle même, la vidéo est une solution de monétisation efficace et qui paie très bien, c’est juste qu’elle n’est pas du tout exploitée correctement. Pour ce qui est de la monétisation display (bannière) c’est un support qui fonctionne encore très bien et heureusement, mais il faut trouver d’autres modèles. Personnellement cela va faire maintenant 4 ans que je m’occupe de Vendeesign, je n’ai jamais mis un seul encart Adsense sur ce site ni sur l’ensemble de mes sites. Je préfère allez chercher directement les annonceurs, travailler avec des régies de qualité, qui ne me proposerons que de beaux annonceurs pour de belles campagnes (majoritairement au CPM).

    Mais j’ai bien apprécié ton article, et pour une fois, j’ai pris le temps de me déplacer pour commenter.

  • Pingback: Réflexion : Les billets sponsorisés (re)créent la polémique()

  • C’est faux, je lis un article sponsorisé si c’est susceptible de m’intéresser. Le problème c’est pour la microsphère hightech pour laquelle les annonceurs vont tôt ou tard s’apercevoir que les lecteurs de cette microsphère n’en ont eux, rien à foutre des billets sponsos :D

    Ce sont les blogs « casual » qui sont les plus intéressants pour eux, là où le lectorat est moins au fait de la nouveauté informatique et où il ne saura pas forcement que « billet sponso » = publicité.

    Après bon, si les vidéos c’est vraiment bidon, faut pas oublier qu’ils veulent aussi simplement qu’on parle de leur marque, en bien ou en mal.

    Par contre l’article de the inquier est assez drôle quand même. Enfin non, surtout la fille qui s’est plainte.

    @Benjamin: C’est vrai que tu gères bien la vidéo en la foutant à l’endroit où la souris passe forcement en scrollant :D

  • @LaBoiteVerte: J’ai presque envie de parler de « communication équitable ». Le problème, c’est que la nature intrinsèque d’un blog se trouve aux antipodes de la stratégie commerciale de la plupart des annonceurs.

    A la base, ce qui explique l’engouement populaire pour les blogs, c’est justement le fait que ces derniers ne sont pas commerciaux. Quand tu as envie de t’acheter un produit, tu peux bien entendu te renseigner dans la presse spécialisée mais c’est quand même l’avis du blogueur qui comptera le plus. Pourquoi ? Parce que c’est un type comme les autres qui peut avoir de l’expertise dans ce domaine mais qui n’est pas à la solde des annonceurs.

    Et le billet sponsorisé, finalement, c’est tout l’inverse.

    @laloune: T’as complètement raison. Pour 50 euros, on peut trouver une tonne d’autres activités qui pourront te rapporter autant mais qui ne pourriront pas ton blog.

    @Julien Guyomard: Juteux ? Les publicités adSense me rapportent entre 600 et 800 € chaque mois (et je suis une quiche en monétisation). Bon, tu enlèves les cotisations sociales dessus, c’est sûr, mais il faudrait que j’en écrive combien des billets sponsorisés pour gagner autant ? Au contraire, je pense que seuls quelques blogueurs sont vraiment bien payés. Les autres, eux, c’est du 50€ en moyenne qu’ils vont toucher et je pense qu’il vaut mieux taper du côté de l’affichage publicitaire, c’est beaucoup plus rentable.

    @greg: Une toute petite alors :)

    @helran: Ah, l’excuse du référencement… Et bah je vais te dire, même de ce côté là le billet sponsorisé n’est pas rentable. Pourquoi, parce qu’en tant qu’annonceur, tu gagnes un lien sur une page. En revanche, si tu achètes un encart publicitaire sur un site, tu es présent sur toutes ses pages. Alors bon, ces liens sont parfois moins qualitatifs (quoi que, les liens dans les billets sponso ne sont pas toujours optimisés pour le SEO) mais ça en fait quand même plus.

    @Toy666: Pareil que pour Helran. Franchement, l’encart publicitaire rapporte plus côté SEO. Et si tu fais un encart tout mignon, tu gagneras plus de clics aussi qu’un lien paumé dans un article de X caractères (ouais, parce qu’en plus, faut écrire un certain nombre de mots, hein).

    @dhoko: Et tu as bien raison de faire gaffe. Le clic frauduleux, Google ne l’aime pas trop, hein… M’enfin après, pour gagner des sous, tu as plein d’autres solutions. Genre l’affiliation, par exemple, ou encore le petit bouton Paypal qui va bien. Pour ça, le billet ou la vidéo sponso, on peut facilement s’en passer.

    @Christophe: Franchement, oui, mais c’est aussi celle qui rapporte le plus. Et comme on peut facilement virer les publicités d’un site avec le plugin adapté, je me dis que ce n’est pas si handicapant que ça.

    Cela dit, je trouve qu’il y a trop de publicités sur la Fredzone. Et c’est pour cela que je bosse actuellement sur un nouveau thème qui sera beaucoup plus… hum… enfin qui sera moins… hum… Bref, un thème plus propre, quoi :)

    @VinZ: Bah comme je l’ai dit à Helran, quand tu veux booster ton SEO, tu as nettement mieux que le billet sponso. D’ailleurs, ce serait bien que Morgan passe dans le coin pour confirmer (ou pas).

    Après, oui le marché US se porte bien. Sauf que voilà, ici, on est pas aux US. Les blogueurs français (pas tous mais presque) écrivent en français et ils touchent donc moins de gens que ceux qui écrivent en anglais. Forcément, dans ce contexte, le marché pub est beaucoup plus juteux de l’autre côté de l’océan.

    Cela dit, je te l’accorde, je manque peut-être de nuances. M’enfin, j’ai un foutu caractère, aussi, hein, et le tempérament d’un latin…

    @Benjamin: Bah, gagner plus que les autres, perso, je m’en tape pas mal. Gagner un peu de fric, pouvoir payer quelques factures et acheter des cadeaux à mes belles-filles, c’est tout ce que je souhaite.

    Après, le problème, c’est qu’on compare beaucoup trop le marché français au marché US. Et malheureusement, cela n’a rien à voir. Pour des raisons économiques, bien entendu, mais aussi sociales : les français n’ont pas la même mentalité que les américains et ce qui marche aux states ne marche pas forcément en France.

    Là où je te rejoins, en revanche, c’est que nous avons effectivement un train de retard sur nos cousins américains. Et c’est ce qui explique pourquoi de plus en plus de français s’expatrient à l’étranger, d’ailleurs.

    En revanche, les vidéos sponsorisées, on ne m’enlèvera pas de l’idée que c’est une vraie merde pour les internautes. Quand je suis sur un site, que je surfe tranquille et que j’ai le malheur de passer mon curseur sur une vidéo qui se met à gueuler, et bah ça m’énerve. Et vu que je n’aime pas ça en tant qu’internaute, je me vois mal le proposer en tant que blogueur.

    En tout cas merci d’être passé, ça ouvre le débat :)

    @if is Dead: Sérieux, tu lis les billets sponsorisés, toi ? Et quand tu les lis, tu ne te demandes jamais s’ils reflètent vraiment la pensée du blogueur ? Tu ne te demandes jamais s’il n’a pas été obligé de faire des concessions, de se censurer lui-même ?

    Le jour où un annonceur me dira « Bon, Fred, j’ai un produit à te proposer, je te file des brouzoufs pour en parler mais tu es complètement libre de son contenu », je m’y remettrais peut-être. Mais en attendant, si c’est pour qu’une plateforme bidon vienne me dire comment gérer mon blog et comment me comporter chez moi, bah elle peut aller voir ailleurs.

  • Pingback: blog buzz & tendances()

  • @Fred: J’ai dit que je les lisais si le contenu était succeptible de m’intéresser (exactement comme n’importe quel billet d’ailleurs), ça s’arrête là. Enfin lire c’est un grand mot, je suis succeptible d’aller voir de quoi parle le billet (genre le site).

    Que ça soit un billet sponso ou non, je vois pas pourquoi je prendrais ce que me raconte le blogueur pour argent comptant. Des billets sponsos y’en a de toute sorte. Quand tu blogue le service de ton pote, c’est exactement pareil qu’un billet sponso pour moi ;) (c’est un tu générique, je parle pas spécialement de Toi ^^)

    Bien sur que je me doute que le blogueur ne dis pas réellement ce qu’il pense; mais c’est pas pour ça que je fais du béni oui oui :p

  • @Fred Ah ok.

    Bon après le problème des encarts publicitaires c’est leur position/incrustation dans un blog. Un blog sapin de noel, n’est vraiment vraiment pas attractif/attrayant, même si les billets sont de qualités. Mais bon ça, c’est chacun le voit comme il le souhaite.

  • Un très bon billet.

    Je reviens rapidement sur les billets sponsorisés. Le tout premier que j’ai fait, pas plus tard qu’il y a quelques jours, a été bien lu et pas mal commenté.

    Tout simplement parce que le thème collait parfaitement à la thématique du moment que j’aborde chez moi, et que j’ai écrit ce billet comme un autre, sur je même ton, avec une même analyse et j’en passe. Donc je lecteur zappe, mais d’après l’expérience que j’ai eu sur ce billet, pas tous

    (bon, et sur le second, c’est autre chose^^)

    Du coté des vidéos, c’est exact, le gain est minime, l’emmerdement pour le lecteur est maximal.

  • Ca dépend de comment on prend le problème. Perso un article sponso j’ai du en faire 4 ou 5 sur presque 3 ans et plus de 800 billets, mais chaque fois le gain financier était équivalent à plusieurs mois d’Adsense.

    Si j’avais de quoi faire 1 billet sponso tous les 2 mois je le ferai avec plaisir, je trouve ça moins contraignant pour le lecteur que la pub contextuelle.

    Pour les vidéos le gain est minime en effet, je teste 3-4 régies a tour de rôle depuis quelques mois histoire d’en faire un billet sur le blog (comme je l’avait fait pour GeeWizz) mais le résultat sera surement le même : à jeter ;)

  • Quoi, tu bosses sur un nouveau thème, alors que je t’ai mis numéro dans mon classement wikio très personnalisé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    http://goo.gl/7KxP

  • (sympa ton blog^^)
    Ah oui, pitié, plus de vidéos qui se lancent dès qu’on en effleure le cadre, j’ai eu le même cas que toi au boulot avec le bousin qui hurle d’un coup, quelle horreur ! Si la pub m’intéresse (çà arrive^^), je clique, mais si je ne clique pas, qu’on me foute la paix. Affolant comme certains sites sont truffés de ces pubs, bah moi, je ne les visite plus…

  • @Fred:

    Quand je dis « juteux », c’est que le prix de ces billets est souvent largement supérieur à 1 mois de publicités. Après, c’est certain, trouver des annonceurs pour articles sponsorisés est nettement plus dur que de coller un code Adsense. C’est donc assez difficile de trouver un article bien payé par mois. Mais ça se fait, si tu prends le temps pour.

    C’est aussi certain, tu as toujours des régies qui veulent t’entuber, en proposant des articles sous-payés (mais c’est pareil pour la pub, il y a des régies qui rapportent rien du tout, non ?).

    En tout cas, au moment où j’ai décidé de retirer la publicité de mon blog, les articles sponsorisés me rapportaient beaucoup beaucoup plus (mais peut être qu’elles étaient mal placées, ou trop discrètes. Peut être qu’en plaçant la publicité autrement, j’aurais pu en tirer plus d’argent).

  • @if is Dead: Yep, je te suis déjà plus. Le blogueur n’est pas objectif de toute manière, c’est une évidence… Et c’est aussi ce qui fait sa richesse. Cela dit, même s’il est question de parler du service d’un pote, je crois qu’il faut rester soi-même et dire ce qu’on en pense.

    Perso, parfois, un mec me soumets son service et me demande d’en parler. Si le service ne me plaît pas (genre une interface toute vilaine), je le lui dis, en précisant que si je parle de son service, ce ne sera pas en termes élogieux. Et quand j’ai le temps, je lui explique ce que je n’aime pas. C’est genre un feedback quoi.

    M’enfin, après, on ne peut pas non plus répondre à tous les mails, hein…

    @helran: Effectivement, il vaut mieux soigner l’intégration de tes encarts. Et là dessus, mon thème actuel ne tient pas super bien la route d’ailleurs. Mais après, le SEO, lui, il s’en fout que ça fasse moche tant que la page contient bien un lien :)

    @Keeg: Et bah tu as eu de la chance que le ton employé convienne à l’annonceur. Perso, quand je faisais du billet sponso, on me corrigeait souvent derrière et on me reprochait d’être trop… Euh attend, c’était quoi déjà ?… Trop dans l’amateurisme, un truc du genre.

    Mais bon, en même temps, si j’étais un professionnel, je ne tiendrais sans doute pas un blog, hein…

    CQFD :)

    Après, pour les commentaires, c’est quand même très variable. Perso, j’ai quelques billets sponsos qui ont suscité des réactions mais très peu comparé aux autres.

    @Chris: Tout dépend de tes gains adSense, hein… Disons que le billet sponso peut être intéressant quand tu n’as pas un gros trafic. Généralement, quand c’est le cas, tu touches une misère niveau adSense. Cela dit, après, quand tu commences à faire ton trou, le gain n’est vraiment pas comparable.

    @Christophe: Ah bah merde, je n’avais même pas vu ton billet. C’est très gentil de ta part mais il y a des blogs beaucoup plus beaux, hein… M’enfin bon, c’est subjectif tout ça.

    Et ouais, je bosse sur un nouveau thème qui n’aura rien à voir avec celui là et qui sera beaucoup beaucoup beaucoup plus simpliste. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai envie d’un retour aux sources et d’un thème facilement modifiable.

    @Xapur: Merci ^^ Et ouais, pour les vidéos sponso, c’est juste la mort. Et pour que ça rapporte, tu es obligé de les placer stratégiquement histoire justement que tes lecteurs soient obligés de passer le curseur de leur souris dessus.

    Très moyen je trouve perso…

    @Julien Guyomard: Bah écoute, tout dépend du trafic, hein, mais au niveau des gains adSense est bien au dessus de tout le reste chez moi. Faudrait que tu testes, rien qu’en mettant un encart en dessous du titre de tes billets, tu vas multiplier tes revenus par trois.

  • Ca dépend, les gros blogs que je connais sont toujours payé en article sponso ce qu’ils gagnent en plusieurs mois d’Adsense ;)

    Mais comme l’Adsense se travaille pour tirer les meilleurs résultats (positionnement, couleur, …) le billet sponso ça se travaille aussi. En acceptant les sponso tel quel c’est moyen intéressant en effet, mais il faut discuter avec les gens pour tenter de faire grimper le prix, tenter d’offrir une plu-value par rapport à la demande initiale, faire du packaging d’offres, etc… là dans tous les cas quand ça fonctionne c’est nettement plus intéressant ;)

  • @Chris: Bah, un gros blog va toucher quoi… 2000€ pour un billet sponso (enfin je crois que c’était ça pour certains blogueurs qui ont relayé la campagne de Canal+ Kali). Sauf que voilà, moi je touche 800 € d’adSense en moyenne par mois avec 5.000 VU/j. Vu qu’ils font le double ou le triple, ça vaut dire qu’ils doivent toucher quelque chose comme 2.400 € par mois. L’écart n’est pas spécialement significatif, même s’il ne s’agit que d’une estimation.

    Et puis bon, trouver des annonceurs, ça demande du temps, beaucoup de temps même. Et si tu n’est pas blogueur pro et que tu as un boulot à côté, bah bon courage :s

  • Le talent des agences de com n’est pas de créer mais de faire croire aux annonceurs qu’ils créent

    Bien fait pour les annonceurs !
    Qu’ils engagent des personnes qualifiées plutôt qu’une jolie fille sortie d’une école de commerce, qui court les ventes privées et présente bien. Mais qui ne comprend rien.

    J’en ai rencontré, j’ai été contacté mainte fois par des agences de com et devinez quoi ?
    J’ai qu’une hâte : quittez la France !

  • Le problème de fond, c’est la qualité éditoriale et le respect des internautes.

    Un blogueur qui accepte du sponso n’est sans doute pas plus mauvais qu’un blogueur qui n’en accepte pas et garde sa neutralité totale.

    Mais dans l’océan de contenus qu’est le web, j’imagine déjà le cas de cet internaute « lambda » qui tombe (sans le savoir) sur un billet sponso sur un blog. Ce dernier parlant d’un « super » produit.

    L’internaute (Consommateur donc) qui comptait sur les avis glanés sur le web pour passer à l’achat, se dit « Ouais chouette, super, je vais acheter ce ‘produit’… »

    Mais quelques jours/semaines plus tard, ce même internaute se rendra compte que le produit n’était pas aussi bon que ce que disait le blog. Pire, il trouvera peut être des avis plus nuancés, plus objectifs, sur des blogs qui « bizarrement » ne publieront pas de billets sponsorisés et ne seront donc pas à la solde des annonceurs.

    Résultat : un consommateur lésé qui va se sentir floué tant par le produit que par le blog qui l’a « renseigné ». Et au passage, la crédibilité du web en prendra encore un coup.

    Bref, les billets sponso qui ne sont pas clairement marqués comme tel, c’est pour moi la pire des choses qui puisse arriver.

    Un blogueur qui respecte ses lecteurs doit donc trouver d’autres pistes pour monétiser son savoir, ses contenus.

    Cette colonisation des blogs par les marketeurs aura raison de la qualité des publications. C’est triste, mais c’est la stricte vérité.

  • @STYLE AND THE CITY .com: Bah disons que c’est une nouvelle mode. Maintenant, quand tu fais de la comm’, faut être jeune, dynamique, branché mais pas forcément compétent. Cela dit, c’est un peu pareil pour toutes les professions maintenant : on se concentre beaucoup plus sur le contenant que sur le contenu et on construit le plus souvent sur du vide.

    @l’informateur: Tu as complètement raison. De mon point de vue, le blogueur a une lourde responsabilité vis-à-vis de ses lecteurs. Et ce n’est pas une question d’influence, hein… Mais juste que lorsqu’il est lu, il peut facilement véhiculer des informations fausses (ou mensongères) qui peuvent porter préjudice à ceux qui le lisent.

  • Pingback: Hyperlocal, partenariat, Pacman... Billets de la semaine #92 - Le blog du Modérateur()

  • picov

    Le talent des agences de com n’est pas de créer mais de faire croire aux annonceurs qu’ils créent
    http://tv-en-replay.com/

  • parionscine

    Le jour où les billets sponsorisés apporteront un plus éditorial, ça vaudra peut-être la peine de s’y pencher.

  • Pingback: Hyperlocal, partenariat, Pacman... Billets de la semaine #92 - Blog du Modérateur()