Monster Hunter World fait un carton et s’écoule à 7,5 millions d’unités

Tous les indicateurs étaient dans le vert pour Monster Hunter World, mais Capcom était probablement loin de s’imaginer que son titre allait rencontrer un succès aussi fulgurant. Dans un récent communiqué, l’éditeur japonais a indiqué avoir réussi à distribuer 7,5 millions de copies de son dernier jeu en date. De quoi lui permettre de se positionner d’ores et déjà comme le titre le plus vendu de l’histoire de la firme. Une sacrée performance pour un soft qui ne séduisait jusqu’ici qu’une niche de joueurs. Une niche fidèle, mais une niche quand même.

Avec un gameplay exigeant et des codes bien à elle, la licence aura toutefois réussi à s’ouvrir à d’autres publics grâce à une remise en question correctement menée en interne.

Capcom vient d’annoncer avoir passé le seuil des 7,5 millions de copies écoulées pour le dernier Monster Hunter. Un carton plein qui lui permet de se positionner parmi les plus gros succès de son éditeur.

C’est d’ailleurs ce que souligne Capcom en indiquant notamment que Monster Hunter World est parvenu à passer outre « les barrières culturelles et linguistiques ». Sur ce point l’éditeur ne peut être contredit puisque son soft est finalement parvenu à attirer l’attention des joueurs occidentaux. En France, selon les chiffres dévoilés par le S.E.L.L, Monster Hunter World parvenait ainsi à se placer troisième au classement des jeux les plus vendus sur la septième semaine de 2018.

Un succès mondial et plus seulement japonais ?

C’est en tout cas ce que Capcom met en avant dans son communiqué, tout en rappelant que cet opus est le premier de la licence à être lancé sur consoles de salon sur les neuf dernières années. De quoi expliquer une part de l’attente que le jeu pouvait susciter.

Après avoir réussi à passer la barre des 5 millions d’unités vendues quelques jours seulement après sa sortie, le titre passait sans difficulté le seuil des 6 millions, deux petites semaines plus tard. Capcom parle désormais de 7,5 millions de copies et il serait très surprenant que MHW s’arrête en si bon chemin.

Reste que si la compagnie d’Osaka matraque qu’il s’agit là de son plus grand succès sur le marché, l’éditeur oublie de mentionner que Resident Evil 5 (qui avait la particularité de se dérouler sur le continent africain) est parvenu à faire mieux. Lancé en 2009, l’opus s’est hissé au fil des années – et de ses différentes éditions (Edition Gold et « Remaster » lancé sur PS4 et Xbox One, notamment) – à 10 millions d’exemplaires vendus. Un chiffre que Monster Hunter World pourrait toutefois dépasser assez facilement au cours des prochains mois.