Clicky

Monster Hunter World ne débarquera pas sur Switch

Les amateurs de chasse aux monstres peuvent faire une croix sur un éventuel portage de Monster Hunter World sur la dernière console de Nintendo. C’est en tout cas ce qu’a indiqué, de manière on ne peut plus claire, le président de Capcom dans un entretien pour Toyo Kezai Online (on vous colle le lien ici, si vous lisez le japonnais).

L’homme d’affaires a notamment expliqué que le portage du titre sur la Nintendo Switch serait « difficile » pour une « variété de raisons« . Derrière ce message alambiqué, ce sont surtout les capacités modestes de la plateforme en termes de puissance de calcul qui semblent pointées du doigt, mais aussi le fait que Capcom aurait un sacré train de retard s’il devait adapter son dernier jeu à la machine hybride du Big N.

Le président de Capcom, Haruhiro Tsujimoto, a eu l’occasion de confirmer lors d’un entretien que Monster Hunter World n’arriverait pas sur Switch. Le titre étant jugé « difficile » à porter sur la console de Nintendo.

On apprend en effet que le développement de Monster Hunter World était déjà très avancé lorsque l’éditeur nippon a pu prendre connaissance des caractéristiques techniques de la Switch, rendant ainsi le développement d’un portage assez compliqué d’un point de vue timing.

Une forte demande, en partie ignorée par Capcom…

Si Haruhiro Tsujimoto, reconnaît que la demande est forte pour un épisode de Monster Hunter sur Switch, ce dernier rappelle que Monster Hunter World a été conçu pour exploiter au maximum les capacités des plateformes PC, Xbox One et PlayStation 4. Le but de ses équipes était en effet de développer un titre profitant d’un écosystème à la fois plus riche et plus dense que par le passé.

Un pari tenu pour Capcom sur les machines précédemment citées, mais un pari que l’éditeur ne semble pas en mesure de relever sur la Switch, qui ne profite malheureusement pas du même niveau de performances que ses concurrentes.

Reste que Haruhiro Tsujimoto est bien conscient de la demande, mais pour tenter de satisfaire les joueurs, l’homme s’en tient à l’actuelle politique de Capcom sur Switch : adapter d’anciens titres à la machine. Pour combler les joueurs japonais, ou du moins les occuper pour un temps, la société a notamment lâché un portage de Monster Hunter XX sur la console. Pas sûr que cela suffise à stopper la grogne qui pointe le bout de son nez…

Il n’empêche que pendant ce temps, Monster Hunter World cartonne sur Xbox One et PS4. On apprenait ainsi, le 9 février dernier, que le titre s’était écoulé à hauteur de 6 millions d’exemplaires en tout juste deux semaines sur marché.