Motorola X Phone : une première apparition chez AnTuTu ?

Le Motorola X Phone a fait couler beaucoup d’encre au fil de ces derniers mois, cristallisant un nombre invraisemblable de rumeurs en tout genre, des rumeurs tenant parfois plus de fantasme que de l’analyse mûrement réfléchie. On pensera notamment à son supposé écran en saphir, totalement indestructible et qui avait attiré l’attention de pas mal de monde, à commencer par votre humble serviteur. Quoi qu’il en soit, si l’on reparle du X Phone aujourd’hui, ce n’est certainement pas le fruit du hasard. Non, en réalité, c’est surtout parce que ce dernier aurait fait son apparition sur la célèbre solution de benchmarking AnTuTu.

Le conditionnel n’est évidemment pas là par hasard. Ce qu’il faut savoir, au sujet du benchmarking, c’est qu’il est parfaitement possible de bidouiller son terminal pour lui donner un autre nom, ou une autre référence. Dans ce contexte, il est évidemment préférable de ne pas s’emballer trop vite et de garder la tête froide. Rien ne dit effectivement que ce terminal soit réellement le X Phone tant attendu, et tant espéré.

Motorola X Phone : en balade chez AnTuTu ?

Le Motorola X Phone aurait fait une apparition chez AnTuTu, sous un autre nom : Google X.

Revenons donc à AnTuTu. Un peu plus tôt dans la journée, un utilisateur de l’outil a eu la surprise de se retrouver subitement nez-à-nez avec un terminal qu’il n’avait jamais croisé auparavant, un terminal sobrement nommé… Google X. Ni une, ni deux, il a évidemment pris le temps de rédiger une courte note sur son blog avant que l’information ne soit reprise sur de nombreux sites, dont Phone Arena, ou même Mobile Magazine. Avant d’attérir là, sous vos yeux écarquillés et animés par une étrange lueur inquiètante. Google X, donc, et une allusion à peine cachée au fameux X Phone qui serait produit par Motorola et qui pourrait arriver prochainement sur le marché si l’on en croit les derniers bruits de couloir en date, et même Eric Schmidt lui-même.

Motorola X Phone : moins puissant que prévu ?

Mais la question que vous devez vous poser, c’est de savoir si cette référence au Google X s’accompagnait, ou non, de spécifications techniques. Au risque de vous décevoir, ce n’est malheureusement pas le cas. Enfin pas complètement puisque ce test mettait quand même en évidence la fréquence de son processeur – 1.5 Ghz – et la version de sa plateforme. Quelle plateforme ? Android 5.0.1 soit celui qui est également désigné sous le terme de Key Lime Pie.

Fascinant, bien sûr, mais il y a tout-de-même un bémol. Lequel ? Le résultat obtenu par le Google X, en fait, un résultat très correct, certes, mais qui se trouve bien au-deçà de ce qu’il est possible d’obtenir avec des puces plus récentes, comme le très prometteur Snapdragon 800 de Qualcomm.

Qu’est ce qu’on peut déduire de cette histoire ? Et bien déjà, que ce terminal n’est peut-être pas en lien avec le X Phone de Motorola. Bon, ça valait le coup de le répéter une nouvelle fois, ne serait-ce que pour celles et ceux qui auraient lu cet article en diagonale. Toutefois, s’il s’agit réellement du X Phone, et bien ce smartphone ne serait pas aussi puissant qu’on le pensait. A moins qu’il ne s’agisse que d’une version de test destinée à Key Lime Pie, naturellement.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est qu’il me tarde vraiment de découvrir les prochains terminaux de Motorola. J’ai toujours aimé la façon de faire de son constructeur – tout le monde ne privilégie pas forcément l’autonomie et la robustesse de ses smartphones – et j’ai vraiment hâte de voir ce qu’il nous réserve.