Clicky

Mozilla : un nouvel aperçu de l’interface Australis pour Firefox

Mozilla a considérablement accéléré le rythme des mises à jour de Firefox depuis quelques mois, sacrifiant ainsi leur contenu au profit de leur périodicité. Toutefois, la fondation devrait lancer très prochainement une grande nouveauté attendue par beaucoup de monde, soit une toute nouvelle interface nommée Australis. Nous avons déjà eu droit à quelques aperçus, évidemment, mais Mozilla a remis le couvert ce week-end en publiant de nouvelles informations au sujet de sa nouvelle interface, des informations qui s’accompagnent même d’une jolie capture qui devrait intéresser tous ceux qui se demandent à quoi ressembleront les prochaines version de Firefox.

A la base, Mozilla avait opté pour une interface très minimaliste et n’étant évidemment pas sans rappeler celle de Chrome. La nouvelle version d’Australis s’inscrit dans la droite lignée des changements instigués par la fondation, évidemment, mais avec quelques modifications assez étonnantes. Des modifications qui risquent d’ailleurs d’agacer certains d’entre vous.

Australis : quelques limitations

Australis devrait être un peu plus limité qu’on le pensait, mais pas autant qu’on peut le craindre.

L’exemple le plus significatif concerne la barre de navigation. Jusqu’à présent, les internautes avaient parfaitement la possibilité de la masquer s’ils le désiraient mais Mozilla a décidé de supprimer cette fonctionnalité. Sur Australis, la barre de navigation restera donc affichée quoi qu’il arrive, et il sera également impossible de retirer des éléments de cette dernière. L’idée, pour Mozilla, est assez simple, il s’agit tout simplement d’éviter qu’un internaute maladroit ne sème la zizanie dans la barre de navigation de son navigateur.

Australis : quelques limitations, mais rien d’insurmontable

Dans le même ordre d’idée, Mozilla a également décidé de se débarrasser de la barre dédiée aux add-ons, une barre qui pouvait parfois se faire un peu trop envahissante et qui ne viendra donc plus nous ennuyer. Même chose pour les barres d’outils personnalisées qui seront désormais beaucoup plus difficiles à créer puisqu’il ne sera plus possible de passer par l’interface utilisateur pour le faire. Je n’ai cependant pas plus de détails sur le sujet et je ne sais donc pas de quoi il en retourne exactement.

Finalement, avec toutes ces limitations, Mozilla semble décidé à appliquer la même stratégie que Google et il est fort possible que cela ne soit pas très apprécié de la communauté qui s’est fédérée autour de Firefox. Toutefois, avant de sortir les fourches et les torches, sachez que ces limitations ne seront peut-être pas retenues pour la version finale d’Australis. En outre, et ça c’est quand même très important, Mozilla a bien insisté sur le fait que toutes ces limitations pourraient parfaitement être outrepassées avec des extensions dédiées. Et ça, c’est quand même une bonne nouvelle puisque cette nouvelle interface ne sera pas aussi bloquante qu’on aurait pu le penser de prime abord.

Via

Mots-clés firefoxmozilla

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.