Mr. Trash Wheel, la barge autonome qui nettoie les rivières

Mr. Trash Wheel a sans doute un drôle de nom, mais cela ne rend pas le produit moins intéressant pour autant. Cette barge autonome a en effet été pensée pour aider les communes à nettoyer les rivières.

La pollution ne touche pas uniquement les mers et les océans. Les rivières sont elles aussi très impactées et une entreprise américaine a donc décidé de mettre au point un appareil capable de les nettoyer de toutes les immondices laissées par les particuliers ou les entreprises.

Mr. Trash Wheel : image 1

Grâce au financement du Waterfront Partnership, Clearwater Mills a donc pu élaborer cette barge autonome pas tout à fait comme les autres.

Mr. Trash Wheel, la barge autonome qui vous veut du bien

Mr. Trash Wheel rappelle un peu les bateaux à vapeur des anciens temps et notamment ceux qui remontaient le Mississippi. Comme eux, il se compose en effet d’une coque à fond plat et il est donc capable de naviguer sur la plupart des rivières du territoire américain.

Pour l’animer, l’entreprise a mis au point un système de propulsion reposant sur l’énergie hydraulique. Le courant fait ainsi tourner la roue du bateau et cette dernière entraîne à son tour un tapis roulant conçu spécialement pour récupérer les débris ramenés à l’avant par le large filet placé au niveau de la proue du navire.

Clearwater Mills a bien fait les choses et l’entreprise a ainsi pensé à placer des panneaux photovoltaïques à l’arrière de la barge afin de lui permettre de poursuivre son ouvrage lorsque le courant du fleuve est trop faible.

Un navire écologique

Les débris ramenés par Mr. Trash Wheels sont automatiquement tirés de l’eau et poussés en direction d’une large benne à ordure située à l’arrière. Lorsque la barge a fini sa ronde, ses opérateurs n’ont plus qu’à récupérer la benne à l’aide d’un treuil et envoyer son contenu en direction du centre de traitement des déchets le plus proche de sa position.

La première barge autonome a été mise en activité en 2014 et elle a permis de récupérer des tonnes de déchets. Les chiffres mis en avant sur le site du projet ont d’ailleurs de quoi donner le tournis.

Depuis sa mise en fonction, l’appareil a en effet récolté près d’un demi-million de bouteilles en plastique et environ six cent mille boîtes en polystyrène, le tout accompagné de dix millions de mégots de cigarettes et de plusieurs centaines de milliers de paquets de chips.

Mr. Trash Wheel : image 3 Mr. Trash Wheel : image 2

Mots-clés écologieinsolite