Clicky

MRO a pris en photo les cascades de poussières martiennes

MRO a pris une nouvelle photo de la surface martienne, immortalisant du même coup les cascades de poussières de la planète rouge. Un cliché tout à fait unique en son genre.

MRO, ou Mars Reconnaissance Orbiter pour les intimes, a quitté la terre ferme le 12 août 2005 et elle a ensuite filé à vive allure vers la planète rouge, pour s’insérer ensuite dans son orbite le 10 mars 2006. La mission de la sonde devait initialement s’achever en décembre 2008, mais la NASA a décidé de la prolonger à plusieurs reprises afin de récolter le maximum de données sur la surface martienne.

Mars MRO

À la base, MRO avait en tout et pour tout quatre objectifs distincts.

MRO, une des premières missions martiennes

La sonde devait en effet nous aider à déterminer si la vie avait pu apparaître à un moment ou un autre sur la planète et elle était également censée nous aider à mieux comprendre le climat et la géologie martienne tout en préparant les futures missions d’exploration avec équipage.

Par la suite, la NASA lui a confié des missions supplémentaires et MRO est notamment utilisé pour déterminer la nature des terrains présentant une stratification complexe ou encore pour rechercher des sites présentant des signes d’une activité liée à la circulation d’eau.

Depuis 2006, la sonde a pris un nombre considérable de photos et la plupart d’entre elles ont été partagées sur le site de l’agence spatiale américaine par la suite.

La NASA a précisément mis en ligne une nouvelle photo en fin de semaine dernière, une photo présentant ce qui ressemble à des stries noires glissant d’un mont assez massif. Elle n’est évidemment pas passée inaperçue.

Des cascades de poussières provoquées par un changement saisonnier ?

D’après l’agence, ces étranges stries seraient en réalité provoquées par des coulées de poussières noires détournées par le terrain. La strie principale se serait ainsi divisée en plusieurs stries plus fines en fonction des obstacles rencontrés et c’est précisément ce qui aurait donné naissance à ce surprenant motif.

Un motif malheureusement éphémère. Ces traînées sont en effet censées disparaître au fil des décennies, lorsque la poussière se détache du sol.

Pour l’heure, la NASA n’a pas été en mesure de déterminer ce qui provoque ces coulées, mais les chercheurs pensent que cela pourrait être lié au climat de la planète rouge. Tout comme la Terre, Mars subit en effet fréquemment des changements saisonniers et le réchauffement de sa surface pourrait potentiellement provoquer l’apparition de ces étonnantes cascades de poussières sombres.

En parallèle, l’agence a également annoncé qu’elle comptait continuer à utiliser MRO et la mission a ainsi été prolongée jusqu’en 2025. La sonde n’a donc pas fini de nous surprendre.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.