Clicky

[MWC 2018] Intel présente un laptop 2-en-1 dopé à la 5G

Le déploiement de la 4G aura marqué le monde de la mobilité en débridant les débits – donnant du même coup un intérêt nouveau à nos smartphones, tablettes et autres PC portables. Mais voilà que depuis quelques mois, la norme 5G se fait de plus en plus présente dans les projets de certains constructeurs pour l’avenir. Et par avenir, on ne parle plus d’échéances à très long terme.

C’est d’ailleurs ce qu’Intel laisse clairement entendre en dévoilant, sur son stand au MWC de Barcelone, un PC portable 2-en-1 dopé à la 5G. Un laptop qui n’est pour l’heure qu’un concept, mais qui donne le tempo de ce que l’on devrait trouver sur le marché d’ici un an et demi environ.

Intel a profité d’être de passage à Barcelon pour présenter au MWC un premier prototype fonctionnel de PC portable 2-en-1 doté d’une connectivité 5G.

La firme de Santa Clara, qui s’active sur la 5G depuis plusieurs mois maintenant, rappelle en effet que ses partenaires (notamment Lenovo, Dell et HP) seront fin prêts à lancer des PC dotés de puces 5G estampillées Intel d’ici à la fin d’année 2019. C’est pas tout près, mais ce n’est plus très loin non plus… et sur ce marché, les premiers arrivés risquent fort d’être les premiers servis.

Intel : Un PC du futur… avec de grosses antennes

Histoire de se positionner le plus tôt possible sur ce secteur prometteur, Intel a donc présenté sur son stand un prototype de PC 2-en-1 dont l’intérêt premier est d’embarquer une puce 5G XMM 8000 parfaitement fonctionnelle. Cette dernière se voit d’ailleurs épaulée de deux antennes capables de recevoir les fréquences 28 GHz. De quoi permettre au bougre de profiter de débits allant jusqu’à 5 Gbps.

Ces antennes, Intel a décidé de les intégrer directement sur deux (gros) pieds dépliables. Une solution qui n’a pas vraiment pour elle d’être esthétique. Heureusement, rien ne dit que les partenaires d’Intel partiront sur un design similaire. L’ordinateur dévoilé par la firme ayant la particularité d’avoir visiblement été conçue spécialement pour l’événement… et rien d’autre.

Reste qu’Intel n’est pas le seul à se placer sur les prémices du marché de la 5G. Qualcomm est également dans le coup et il y a fort à parier que la concurrence sera âpre entre les deux fondeurs. Notons toutefois qu’Intel a remporté une première manche sur Qualcomm en réussissant à approcher Apple et ses iPhone. Pour l’heure on parle toujours de modems 4G, mais si la firme de Santa Clara parvient à se faire une place dans le cœur de celle de Cupertino, elle pourrait y rester et équiper ses futurs iPhone de puces 5G de son cru.

Mots-clés 5Gintelpc