[MWC2019] Google Assistant muscle son jeu

Google a annoncé au MWC 2019 de nouvelles fonctionnalités qui profiteront aux utilisateurs de son assistant intelligent Google Assistant. Avec celles-ci, le numéro un des moteurs de recherche espère pouvoir mieux servir les possesseurs de smartphones low-cost.

En tant qu’éditeur d’Android, le système d’exploitation mobile le plus utilisé dans le monde, Google se doit d’être présent au Mobile World Congress. Comme la grande majorité des sociétés qui se sont rendues à Barcelone dans le cadre de cette édition de 2019, le géant de l’internet a prévu un grand nombre d’annonces. Parmi les annonces qu’il a déjà effectuées, on peut citer les améliorations qui profiteront aux utilisateurs de Google Assistant.

Comme l’affirme Techcrunch, l’application a fait l’objet d’une grande mise à jour. Celle-ci concerne entre autres la prise en charge de KaiOS, le système d’exploitation pour téléphones bas de gamme que Google a lancé l’année dernière, ainsi que l’ajout de nouvelles langues.

D’une manière générale, on peut dire que l’update vise en particulier à permettre aux utilisateurs dans les pays en voie de développement de mieux profiter de leurs téléphones.

Une prise en charge de KaiOS

Ayant fait son apparition après l’échec du projet FirefoxOS de Mozilla, KaiOS est conçu pour les téléphones bas de gamme. Google pense cependant que ce sont ces appareils qui ont le plus besoin d’un assistant vocal.

En raison de leurs écrans qui sont généralement petits, l’interaction peut être plus difficile que sur un smartphone normal.

En se servant d’un assistant vocal tel que Google Assistant, les utilisateurs n’auront plus besoin de recourir à la dactylographie. En d’autres termes, ils peuvent saisir du texte à l’aide de leur voix. Il faut savoir que les possesseurs d’appareils tournant sous KaiOS en Inde, au Mexique et au Brésil sont les premiers à profiter de cette nouveauté.

De nouvelles langues

Comme si la prise en charge de KaiOS ne suffisait pas, Google a ajouté à son assistant intelligent la possibilité de basculer facilement entre deux langues. Alors qu’auparavant, cela était uniquement possible entre l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le français, le japonais et l’italien, désormais la fonctionnalité marche avec le coréen, l’hindi, le suédois, le norvégien, le danois et le néerlandais.

Par ailleurs, Google Assistant parle maintenant huit nouvelles langues indiennes : marathi, bengali, tamoul, telugu, gujarati, kannada, malayalam et ourdou.