MYO, un brassard pour contrôler des choses à distance

La reconnaissance de mouvements a pas mal évolué ces dernières années, notamment grâce au Kinect de Microsoft, mais elle reste encore perfectible. Et son plus gros défaut, finalement, c’est que les techniques d’aujourd’hui s’appuient nécessairement sur des caméras et sur des capteurs divers. Enfin ça, c’était avant le MYO, un drôle d’accessoire qui se présente sous la forme d’un brassard connecté que l’on porte à l’avant-bras et qui permet tout simplement de contrôler des choses à distance. Même que ça marche avec pas mal de trucs et que le bougre sera en plus commercialisé… cette année.

Il faut bien l’avouer, le MYO est un accessoire très séduisant. Sur le plan esthétique, il se présente sous la forme d’un brassard qui vient se positionner sur l’avant-bras de son utilisateur, un brassard qui embarque à l’intérieur une série de capteurs qui viennent se placer sur les muscles. Derrière, on trouve aussi une puce Bluetooth grâce à laquelle vous allez pouvoir connecter l’objet à un ordinateur ou même à un dispositif quelconque comme un smartphone ou une tablette tactile.

Myo, le brassard connecté

Avec le Myo, on va pouvoir contrôler d’un seul geste un ordinateur, un smartphone, une tablette tactile et plein d’autres choses.

Derrière, le MYO va donc enregistrer chaque geste et chaque contraction pour les retranscrire en un ordre, une commande, qu’il transmettra ensuite à n’importe quel appareil compatible avec la solution. Un appareil qui s’animera alors de lui même, un peu comme si vous le contrôliez par la pensée. C’est évidemment très excitant, d’autant plus que ça fonctionne avec pas mal de choses. Les concepteurs du brassard ont d’ailleurs eu l’intelligence de concevoir une API qui pourra être utilisée par n’importe quel développeur.

Myo : sortie en 2013 pour 149$

Alors bien sûr, le MYO n’en est qu’à ses débuts mais il faut noter qu’il supporte déjà pas mal d’appareils, à commencer par le Parrot AR Done ou encore la Sphero. Si la sauce prend et si les développeurs décident de jouer le jeu, alors la technologie devrait être intégrée dans pas mal d’applications et autant dire que cela devrait donner vie à des projets très intéressants.

Notons pour finir avec cette courte présentation que le MYO a été inventé par trois diplômés de l’Université de Waterloo et qu’il devrait arriver sur le marché un peu plus tard dans l’année. Si vous accrochez à fond avec le concept, vous pouvez d’ailleurs le pré-commander dès à présent sur le site officiel mais il vous en coûtera la modique somme de 149$. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que cet accessoire devrait plaire à pas mal de monde, et surtout à tous ceux qui ont toujours rêvé d’avoir les pouvoirs d’un Jedi.

Via

Mots-clés funinsolite