Clicky

MySpace devient partenaire de Google…

Dans sa course pour devenir maitre du monde, on peut dire que Google n’y va pas avec le dos de la cuillère. Après avoir lancé l’offensive avec son OpenSocial, voilà que le géant américain annonce que MySpace a décidé à son tour de basculer du coté obscur et de rejoindre l’Empire. Voilà donc un sacré pavé dans la mare qui risque fort de faire remuer Microsoft et les autres…

Les réseaux sociaux sont devenus des incontournables et les géants de l’informatique en général et du web en particulier l’ont bien compris. Et en la matière, on peut ajouter que Microsoft et Google s’en sortent plutôt bien puisqu’ils ne cessent d’investir la toile et, tel le petit poucet, de balancer un peu partout des miettes de pain numériques histoire d’aguicher le chalan.

Pour preuve, la récente entrée de Microsoft dans le capital de Facebook, à hauteur de la modique somme de 250 millions de dollars. Quand on dépense autant, c’est forcément qu’on attend quelque chose. Alors forcément, Google ne pouvait pas rester à l’écart et a donc lancé sa contre-offensive. Avec l’OpenSocial, Google se positionne ainsi comme un intermédiaire entre les réseaux sociaux et les développeurs, histoire de gagner le coeur des utilisateurs et de faire encore un plus d’ombre à Microsoft.

Et justement, on peut dire que l’OpenSocial a le vent en poupe puisque MySpace vient d’annoncer son entrée dans le projet, aux côtés d’autres grands noms comme SixApart, LinkedIn, Viadéo ou encore Oracle. Un bon coup de pub qui risque, une fois de plus, de propulser Google sur le devant de la scène. Comme quoi, plus le temps passe, et moins le célèbre moteur de recherche ressemble à un moteur de recherche.

N’oublions pas non plus qu’une situation de monopole n’est jamais intéressante pour qui que ce soit, et surtout pas pour le consommateur. Quoi qu’il en soit, la bataille entre les deux géants risque de très vite bouleverser nos habitudes…

Via TechCrunch

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.