MySpace : un problème de serveur aurait conduit à la perte de 12 années de musique mise en ligne

Le site MySpace vient d’annoncer avoir perdu tous les fichiers musicaux mis en ligne sur sa plate-forme entre 2003 et 2015. Serait en cause un dysfonctionnement de serveur, plus précisément lors d’une migration. L’humour toujours au bout de ses lèvres, MySpace invite désormais à chérir les copies de sauvegarde que ses utilisateurs auraient, éventuellement, faites.

L’année dernière, un certain nombre d’utilisateurs de MySpace s’étaient plaints sur reddit et les réseaux sociaux de leurs difficultés à accéder aux fichiers musicaux qu’ils y avaient mis en ligne, quand ils n’arrivaient tout simplement pas à les récupérer.

Facepalm

Crédits Pixabay

MySpace a depuis répondu aux utilisateurs désappointés qui avaient contacté la plate-forme par courrier électronique dans l’espoir d’être éclairés sur la situation réelle. Il serait en fait question d’une migration de serveur qui aurait mal tourné, et quantité de fichiers musicaux d’avoir été impactés.

Un problème lors d’une migration de serveur aurait fait perdre 12 années de musique à MySpace

Ce message explicatif apparaît également quand on se connecte au site de MySpace, au travers d’un fin bandeau en haut de page rappelant ceux que l’on valide sans réfléchir, car nous demandant d’accepter des cookies :

« À la suite d’un projet de migration de serveur, il est possible que les photos, vidéos et fichiers audio que vous avez mis en ligne il y a plus de trois ans ne soient plus disponibles sur ou à partir de MySpace. Nous présentons nos excuses pour le dérangement. Si vous souhaitez plus d’informations, veuillez contacter notre délégué à la protection des données à l’adresse suivante : DPO@myspace.com. »

Un communiqué de MySpace invite même ses utilisateurs à « conserver [leurs] copies de sauvegarde », comme s’ils avaient pensé à le faire lors de l’émergence d’autres plates-formes du même genre telles que Soundcloud et Bandcamp. Les chiffres de cette perte, rapportés par Deadline, ont matière à donner le vertige : 12 années (2005-2013) de musique perdue et environ 14 millions d’artistes impactés.

Cory Doctorow du blog BoingBoing en profite pour rappeler qu’« un jour, cela arrivera à Facebook, Instagram, Tumblr, etc. Ne faites pas confiance aux plates-formes pour archiver vos données. » Il aurait peut-être été plus correct de dire : « Ne faites pas confiance aux plates-formes pour vous donner un accès infini aux données que vous avez mises en ligne mais rappelez-vous qu’il est toujours possible qu’elles en fassent ce qu’elles veulent. »

Mots-clés myspace