Et voici un vaisseau capable d’aller dans l’hyperespace, par la NASA

C’est bien beau de parler d’exoplanètes potentiellement habitables comme la jumelle de la Terre ou celle qui est beaucoup trop lourde pour être honnête, mais si on découvre un jour un monde habité, qu’en fera-t-on ? Y aller serait une bonne idée (quoique, ça dépend du but de la visite…), mais il faut bien l’avouer : les voyages interstellaires ne sont pas pour tout de suite. Mais la NASA y travaille.

La NASA, et plus particulièrement le Dr. Harold White qui réfléchit depuis quelques temps à la possibilité d’effectuer des voyages à une vitesse supraluminique. Autrement dit, notre homme cherche des moyens de créer un vaisseau capable d’aller plus vite que la lumière. Sauf que, et vous le savez peut-être, un certain savant du nom de Einstein avait avancé le postulat qu’atteindre une telle vitesse n’était physiquement pas possible.

Un vaisseau capable d'aller dans l'hyperespace

La réalité, c’est que parler de vaisseau plus rapide que la lumière est faux en un certain sens. Mais vrai dans un autre. Oui, c’est ça la relativité, c’est le bordel et il faut bien tout suivre pour bien comprendre.

L’idée, c’est en fait de voyager dans l’hyperespace : on plie l’espace autour de nous pour rapprocher deux points beaucoup trop éloignés l’un de l’autre. Le principe de l’hyperespace, c’est donc de raccourcir les distances plutôt que d’augmenter la vitesse.

Du coup, si on suivait le voyage depuis la Terre et qu’on estimait la vitesse en divisant comme à l’accoutumée la distance effectuée par le temps de parcours, on trouverait bien une vitesse supraluminique. Alors qu’on aurait une vitesse plus traditionnelle à bord du vaisseau. Tout est une question de point de vue, en somme.

En théorie, c’est bel et bien possible, mais en pratique, créer une bulle hyperspatiale n’a rien de simple, vous vous en doutez. Mais bonne nouvelle : Harold White a déjà commencé à se mettre au boulot pour y parvenir.

Pour le moment, notre homme cherche une preuve que le concept peut être mis en pratique, en cherchant à créer une tout petite bulle pour commencer. L’idée, c’est de commencer petit, pour simplement voir si ça marche. Par la suite, on voit plus grand et on migre toute la population terrienne pour casser une nouvelle planète.

Un artiste 3D du nom de Mark Rademaker a par ailleurs travaillé étroitement avec Harold White pour dessiner un concept de vaisseau capable de créer une bulle hyperspatiale : l’image que vous voyez plus haut est le résultat de cette collaboration et respecte ainsi à la lettre la réalité physique telle qu’on l’imagine actuellement.

Tout ça est bien intéressant, et si vous voulez voir à quoi ressemble un véritable voyage dans l’hyperespace, il semblerait que Interstellar soit le film à voir puisqu’on affirme régulièrement qu’il serait le plus proche de la « réalité » jusqu’à maintenant.

Via

Mots-clés NASA