Ne participez pas au Ice and Salt Challenge !

Le Ice and Salt Challenge est le dernier défi à la mode sur les réseaux sociaux. Il est aussi extrêmement dangereux, si bien que de nombreux médecins ont été obligés de tirer la sonnette d’alarme.

Les challenges et les réseaux sociaux font bon ménage depuis quelque temps et il ne se passe désormais plus une semaine sans qu’un nouveau défi farfelu ne fasse parler de lui. Parmi les plus connus, il est bien évidemment difficile de ne pas citer le Mannequin Challenge ou même le One Finger Selfie Challenge, mais ces derniers sont très loin d’être les seuls.

Ice and Salt Challenge

Le Ice and Salt Challenge peut occasionner de graves brûlures. Plusieurs adolescents ont été grièvement blessés.

Le dernier en date est très particulier et, surtout, extrêmement dangereux.

Ice and Salt Challenge : un défi idiot et dangereux

Le Ice and Salt Challenge, comme son nom l’indique assez bien, consiste à verser du sel sur la peau et à placer ensuite un glaçon au-dessus. L’idée était évidemment de tenir le plus longtemps possible. L’opération est en effet très douloureuse et elle peut même occasionner de graves brûlures.

Certains d’entre vous le savent peut-être, mais le fait d’ajouter du sel à de la glace a pour effet d’abaisser la température de l’eau à -20 °C.

La peau humaine n’est évidemment pas faite pour supporter un tel froid et ce challenge provoque donc des engelures sur la partie du corps où est faite l’expérience. Il est d’ailleurs important de noter que l’on ne parle pas ici de légères brûlures. Non, en réalité, en participant à ce défi, de nombreux adolescents ont hérité de brûlure au second degré.

Il est possible que vous l’ignoriez, mais les brûlures se répartissent en plusieurs degrés différents. Le premier correspond à un simple érythème et donc à de banales rougeurs. Il suffit d’une semaine pour guérir totalement.

Un défi qui provoque des brûlures graves !

Les brûlures au second degré atteignent pour leur part le derme et donc la couche profonde de la peau. Dans le meilleur des cas, cela se traduit par l’apparition de cloques remplies d’un liquide transparent. Toutefois, lorsque la peau est soumise à une brûlure durable (c’est le cas avec ce défi) elle peut se rompre, ce qui entraîne la destruction des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses situées en dessous du derme.

Dans ce cas, la peau ne peut pas guérir totalement. Ces brûlures laissent donc des cicatrices.

La police britannique a très vite tiré la sonnette d’alarme, mais elle n’a pas été la seule à le faire. Les Pompiers de France ont aussi publié un communiqué, de même pour de nombreux médecins traitants. Il faut d’ailleurs savoir que plusieurs adolescents se sont retrouvés à l’hôpital après avoir tenté ce défi.

C’est notamment le cas d’un élève de collège qui s’est retrouvé avec un trou dans la main… Un élève qui va devoir subir une greffe de peau.

Mots-clés web