NEC Media W : un drôle de smartphone à double écran

Si le « form factor » de nos smartphones n’a pas tant évolué que ça ces dernières années, certains constructeur tentent tout-de-même de sortir des sentiers battus et de faire ainsi preuve d’originalité. NEC en est un très bon exemple puisque le constructeur a récemment levé le voile sur un nouveau smartphone assez étonnant, le Media W. Pourquoi étonnant ? Tout simplement parce qu’il embarque deux écrans tactiles montés sur une charnière, et qu’il peut donc faire office soit de téléphone portable, soit de mini tablette tactile. Et attention car il ne s’agit pas d’un simple prototype. Non, en réalité, le NEC Media W sortira sur le marché dès le mois d’avril

Notez cependant que ce lancement ne concerne pour le moment que le Japon. C’est d’ailleurs l’opérateur téléphonique NTT DoCoMo qui sera le premier à pouvoir le proposer à ses abonnés. Le gros bémol, c’est que nous ne savons absolument pas si le NEC Media W sortira un jour en Europe, ni même à quel prix il sera proposé. Pour ça, il faudra donc se montrer très patient.

NEC Media W

Le NEC Media W ressemble, au choix, à une Nintendo DS ou à une Sony Tablet P.

Enfin passons. Ce qu’on peut préciser, c’est que le NEC Media W ressemble finalement pas mal à une Nintendo DS ou même à une Sony Tablet P. Les deux écrans composant le mobile sont donc montés sur une charnière et ils se replient ainsi l’un sur l’autre lorsqu’on utilise le terminal en mode smartphone. Le truc intéressant, c’est que le Media W sera capable d’afficher deux écrans d’accueil et même deux fenêtres côte à côte si on le désire et lorsqu’on l’utilisera en mode tablette. Plutôt pratique, surtout quand il est question de faire quelques recherches sur le web.

NEC Media W : petite résolution, petit processeur et gros problèmes

Les caractéristiques techniques, de leur côté, ne sont cependant pas mirobolantes. Le NEC Media W embarque ainsi deux écran tactile de 4.3 pouces offrant, chacun, une résolution de 960×540, un processeur double coeur Qualcomm SnapDragon S4 cadencé à 1.5 Ghz, 1 Go de mémoire vive, 16 Go d’espace de stockage, un port pour cartes microSD et un capteur de 8 mégapixels.

Au final, on se dit que NEC aurait peut-être du voir un peu plus gros, surtout en ce qui concerne les écrans. Parce que bon, lancer un mobile avec une résolution aussi faiblarde, et ce alors même que le Full HD tend à se généraliser, c’est quand même très regrettable.

On termine avec une vidéo tournée par Diginfonews.



Via

Mots-clés mwc 2013nec