Neoclinus blanchardi, le poisson qui semble sortir tout droit d’un film d’horreur

Dans les eaux du Pacifique, il existe une espèce de poisson à l’apparence tout simplement horrifiante. Son nom scientifique est Neoclinus blanchardi, mais il est aussi connu sous l’appellation de « Sarcastic Fringehead », ou encore de « spectaculairement moche ».

Cette créature habite le large des côtes de l’Amérique du Nord, de San Francisco (aux États-Unis) à la Basse-Californie (au Mexique).

Crédits Wikistudent348 – Wikimédia

Ce poisson notoirement grincheux se camoufle habituellement dans les sols marins pour guetter ses proies ou éviter d’être repéré par les prédateurs.  Lorsqu’il se sent menacé, ce petit monstre marin ne recule devant rien. Le Neoclinus blanchardi peut s’attaquer aux animaux de n’importe quelle taille. Les plongeurs ont également intérêt à s’en méfier.

Cet animal au caractère férocement territorial apprécie le climat subtropical. Il vit entre 3 à 73 mètres de profondeur. En moyenne, ces poissons mesurent vingt centimètres de long.

Un prédateur au caractère férocement territorial

La plupart du temps, ces poissons sont embusqués dans une coquille, une crevasse rocheuse, etc. Ils n’ont aucun scrupule à squatter le refuge construit par d’autres animaux. Parfois, ils se cachent dans des détritus provenant de la civilisation : des bouteilles et des canettes de bière, dans des pneus, des bottes, micro-ondes, etc.

Lorsque le Neoclinus blanchardi fait face à l’adversité, il ouvre grand sa bouche gigantesque pour montrer son arsenal et dissuader le rival. Si ce dernier ne se retire pas, il n’hésite pas à attaquer. Ses mâchoires sont dotées de dents triangulaires aiguisées, disposées le long de la gencive supérieure et inférieure.

Quand les mâles se battent en eux

Il arrive que, pour mériter un territoire ou une femelle, les mâles se battent. Ils se livrent à un véritable « combat de bisous à grande échelle » en essayant de se pousser avec leur grande bouche, l’une contre l’autre.

La saison de ponte du Neoclinus blanchardi est comprise entre janvier et août. C’est le mâle qui se charge de la sécurité des œufs, en les gardant dans sa bouche. Dans le cas où il est attaqué, il les dépose avant de déployer son arme de défense. Légers et dotés de filaments adhésifs, les œufs peuvent être fixés à une surface quelconque.

Mots-clés animauxinsolite