Clicky

NES Mini : voilà pourquoi le câble des manettes est si court

La NES Mini a certes beaucoup de charme, mais elle n’est pas dénuée de défauts pour autant. Non et le vrai problème touche au câble de ses manettes. Trop court, il force l’utilisateur à se rapprocher de l’écran de sa télévision pour pouvoir jouer dans de bonnes conditions. Un choix incompréhensible, qui trouve enfin une explication.

Annoncée durant l’été, la NES Mini est disponible depuis quelques semaines maintenant. Elle a rencontré un vif succès sur Amazon, ce qui a eu pour effet de gonfler considérablement le prix de vente de l’appareil.

Câble NES Mini

On sait enfin pourquoi le câble des manettes de la NES Mini est aussi court.

Les avis, eux, sont unanimes : la console est formidable, tout simplement.

La NES Mini n’a pas que des avantages

Oui, elle est vraiment chouette, mais elle a aussi un inconvénient majeur. Le câble de ses manettes est ridiculement court. Il mesure en effet moins d’un mètre et c’est évidemment un problème pour celles et ceux qui ont une télévision dotée d’une diagonale (très) confortable.

Nintendo a été la cible de vives critiques, bien sûr, mais un internaute a voulu en savoir un peu plus et il s’est ainsi lancé dans une véritable enquête afin de déterminer les raisons de ce choix malheureusement.

En fouinant, il a fait une étrange découverte. Les manettes de la NES Mini utilisent le protocole de communication de la WiiMote pour relier le Nunchuck au contrôleur, le fameux I2C.

Si ce nom n’évoque rien en vous, alors sachez que ce protocole a été inventé par Philips au début des années 80 et il était pensé à la base pour faciliter les communications entre des puces électroniques. Plutôt efficace, il présente tout de même des limitations en termes de vitesse et de distance et c’est précisément pour cette raison que le câble des manettes de la console est aussi court.

Une sombre histoire de protocole

Pourquoi avoir opté pour ce protocole, dans ce cas ? La raison est simple : les manettes livrées avec la NES Mini sont les mêmes que celles de la NES originale et ce protocole était le seul à pouvoir faire communiquer des accessoires aussi anciens avec une console aussi moderne.

La bonne nouvelle, c’est qu’on trouve désormais quelques rallonges sur la toile, comme celle-ci. Elle mesure environ 1,80 mètre et elle vous permettra de vous adonner à votre sombre passion sans vous retrouver avec les yeux d’un lapin albinos.

Et si vous voulez en savoir plus sur la NES Mini, alors le mini test de Jérémy se trouve à cette adresse.

Mots-clés nes mininintendo

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Spipion

    Je pense que l’explication ne tient pas sinon les rallonges ne fonctionneraient pas, je pense que Nintendo a visé les bénéfices maximum sinon ils auraient mis un lecteur de carte (même proprietaire) pour proposer d’autres jeux.

    • ploppi

      J’avoue que c’est très contradictoire l’article, d’un côté tu explique très bien la possible raison, de l’autre tu propose une rallonge, je m’attendais pour le coup à y voir une sorte d’ampli a ce câble, mais non.

      Du coup, économie d’échelle … ou …. il reste pas beaucoup d’autre choix finalement :p

      • C’est aussi pour cela que j’en ai parlé.

        Après, faut pas oublier qu’on peut trouver des rallonges capables d’amplifier des signaux électroniques. C’était le cas du temps de l’USB 2.0 notamment. Possible que la même chose existe pour ce protocole aussi, non ?

        • calarfe

          pourquoi ne pas les avoir fourni d’origine alors ?

          • C’est une bonne question.

            Nintendo est le seul à pouvoir y répondre. Maintenant, si tu veux mon avis, c’est sans doute une question de marge. Quand tu veux proposer un produit à bas coût tout en dégageant des bénéfices dessus, tu es parfois obligé de faire ce genre d’économies.

  • Pingback: La NES Mini va bientôt avoir droit à son adaptateur Bluetooth !()

  • Nintendo se paye vraiment la tête des gens. Quand on sait que la Sega Mega Drive Classic offre des manettes sans fil, cette explication foireuse ne vise qu’un seul type de consommateur: Le « mougeon » fan de Nintendo.