Clicky

Netflix a du mal à trouver son public en France

Netflix était attendu comme le messie en France. Six mois plus tard, l’institut Digital TV Research a souhaité faire un premier bilan de la situation. Bilan plus que mitigé car le service n’aurait (notez le conditionnel) séduit que 200 000 personnes sur le territoire à l’heure actuelle, contre 54,5 millions partout ailleurs. La faute à la chronologie des médias, bien entendu.

Comme chacun le sait, Netflix n’a pas convaincu tous les fournisseurs d’accès. Si Bouygues Telecom, Orange et SFR lui ont déroulé le tapis rouge, cela n’a malheureusement pas été le cas de Free et de Numericable. Problématique, d’autant que ces derniers comptent plusieurs millions d’abonnés.

Résultats Netflix en France

Netflix en France, ce n’est pas encore gagné.

Conséquence directe, les français accèderaient surtout à la plateforme avec leur ordinateur ou leur terminal nomade. Pire, selon les Echos, ils ne seraient que quelques dizaines de milliers à le faire depuis leur box Orange. Même chose du côté de chez Bouygues Telecom.

La chronologie des médias, poison de l’offre légale en France

Il n’y a pas besoin d’aller chercher bien loin pour comprendre le peu d’enthousiasme de nos concitoyens. Netflix n’a pas les mains libres en France, et il doit ainsi respecter cette bonne vieille chronologie des médias qui l’empêche de proposer des films moins de 36 mois après leur sortie en salle.

Pas de nouveautés, donc, et c’est un peu le même constat pour les séries. Cette fois, ce n’est pas la chronologie des médias qui est en cause, mais plutôt le fait que les chaines françaises font souvent dans l’exclusivité. L’exemple le plus frappant, c’est sans doute celui de House of Cards.

Netflix n’a effectivement pas le droit de la diffuser chez nous car elle a vendu tous les droits d’exploitation à Canal+. Plutôt ironique, et encore plus quand on sait que la série a été produite par ses soins.

A titre plus personnel, j’ai fait le choix de conserver mon abonnement à Netflix pour le moment. J’espère simplement que le catalogue de la plateforme va rapidement s’enrichir dans les mois qui viennent, parce que je commence à en avoir fait le tour.

Ah et pour la postérité, je vous colle la petite vidéo que j’avais réalisée à l’époque.

Mots-clés netflix

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.