Netflix augmente ses tarifs… aux Etats-Unis

Netflix a annoncé ce mardi 15 janvier une augmentation du prix de ses abonnements aux États-Unis, et dans certains pays d’Amérique latine utilisant le dollar. Cette hausse, située dans une fourchette entre 13 à 18% en moyenne, est la plus importante mise en place par le fournisseur depuis son lancement en 2007.

Si auparavant les augmentations de tarifs pratiquées par la compagnie de Los Gatos étaient uniquement cantonnées à certaines catégories d’offres d’abonnements, cette fois, ce sont toutes les formules qui sont concernées, à des paliers de hausse différents.

Cette augmentation des tarifs mensuels viserait à répondre aux besoins de financement de Netflix. En effet, afin de financer sa stratégie de production de contenus originaux et son développement à l’international, l’entreprise s’est fortement endettée.

Financer le développement et la stratégie de marque

Pour Netflix, produire plus de contenus faits maisons, des contenus originaux, est la stratégie choisie pour asseoir sa place dans le secteur du streaming et de la vod (vidéo à la demande) : en 2018, elle a dépensé 8 milliards de dollars pour son catalogue.

Comme en témoignent le succès des séries Stranger things, Orange is the new black ou encore des films comme Bird box, Roma, etc, il faut se démarquer pour espérer attirer plus de spectateurs et d’abonnés.

D’autant plus qu’à part les acteurs majeurs du secteur du streaming comme HBO, Hulu, ou Amazon Prime, cette année 2019 marque un tournant et verra entrer en scène de nombreux nouveaux adversaires prêts à se battre pour se faire une place : Disney, Comcast, ou encore Apple!

Une hausse qui ne concerne pas encore tous les pays

C’est donc une nécessité pour Netflix de trouver un modèle permettant de financer à la fois ses productions originales et acheter les droits de diffusion des contenus qu’elle ne produit pas par ses propres moyens, sans pour autant être trop gourmande pour risquer de voir ses actuels abonnés passer à la concurrence.

Ainsi, pour la formule d’entrée de gamme le tarif mensuel est passé de 8 à 9 dollars (12,5% de hausse), pour la formule intermédiaire qui compte également le plus d’abonnés, c’est passé de 11 à 13 dollars (18,2% de hausse) et une augmentation de 13,2% pour l’abonnement premium qui est passé de 14 à 16 dollars.

Même si Netflix est aujourd’hui disponible dans près de 190 pays, cette hausse ne concerne pas encore l’Europe, mais uniquement les États-Unis (près de 58 millions d’abonnés soit 42% du total) et une quarantaine de pays sud-américains où les abonnés sont facturés en dollars.

s https://www.apnews.com/76214d0d5b1a4d0890a2d3040a3ddb33

Mots-clés netflix