Netflix compte produire d’autres films interactifs

L’épisode spécial Black Mirror: Bandersnatch de Netflix a véritablement lancé le concept de film interactif auprès du grand public.

Et vu le succès de cette première réalisation, il y avait fort à parier que le service de streaming remettrait le couvert, en dépit de ses problèmes en justice avec la société Chooseco, éditeur des livres pour enfants  « Choose Your Own Adventure ».

Black Mirror Bandersnatch

Capture YouTube

Eh bien maintenant c’est confirmé, Netflix va bien produire d’autres films interactifs.

Un nouveau format cinématographique qui prend ses marques

Greg Peters, responsable des produits chez Netflix, a confirmé au cours d’un « Webcast » destiné aux investisseurs que la société était bien intéressée par la production d’autres histoires interactives. « Vous devez vous attendre à ce qu’on en fasse plus de ce genre parce qu’on commence juste à explorer ce format. », a-t-il déclaré. Le responsable du contenu chez Netflix, Ted Sarandos, a quant à lui a ajouté que les auteurs « salivaient » déjà à l’idée des possibilités offertes par ce nouveau genre cinématographique.

« Nous sommes persuadés que [le format interactif] fonctionne pour tout genre de récit et que certains des plus grands auteurs au monde sont enthousiastes à l’idée d’approfondir le concept », a déclaré Sarandos.

La production de film interactif demande certes beaucoup plus de travail, mais ce type de film a aussi l’avantage de capter le téléspectateur plus longtemps en ce sens qu’il voudra regarder le film plusieurs fois pour avoir des fins différentes. Ce qui signifie par conséquent qu’il passera plus de temps sur Netflix.

Le film interactif va-t-il changer nos habitudes ?

Si Netflix mise déjà sur le succès des films interactifs, rien n’est moins sûr cependant. Il faut dire en effet que Black Mirror: Bandersnatch a attiré beaucoup de monde en ce sens que c’était le premier film d’envergure du genre. Maintenant est-ce que le film a eu suffisamment d’impact pour révolutionner notre façon de consommer les divertissements, cela reste à voir.

D’autre part, Netflix a pris pour habitude ne pas révéler les chiffres de performance de ses productions, ce qui est une bonne chose d’après Charlie Brooker, créateur de Bandersnatch. Il a affirmé à propos du secret des performances chez Netflix, qu’il trouvait cela « assez libérateur » de ne pas connaître les chiffres.

Mots-clés netflix