Netflix fait un premier pas dans la réalité virtuelle

Netflix a beau être devenu un acteur incontournable sur le marché de la diffusion de contenus en streaming, le géant américain ne s’endort pas sur ses lauriers pour autant et il a ainsi l’intention de renforcer sa présence sur le marché de la réalité virtuelle. Comment ? Au travers d’une toute nouvelle application sobrement baptisée… Netflix VR.

La firme est décidément très en forme en ce moment. Cette annonce tombe en effet quelques semaines à peine après le lancement du fameux mode hors ligne. Ce même mode qui permet aux utilisateurs de télécharger certains contenus afin de pouvoir en profiter en toute occasion, et notamment loin de toute connexion.

Netflix VR

Netflix s’intéresse visiblement à la réalité virtuelle, lui aussi.

Cette fois, Netflix fait donc un premier pas vers la réalité virtuelle, avec une application très prometteuse.

Netflix VR n’est pas compatible avec tous les terminaux, loin de là

Disponible uniquement sur Android pour le moment, Netflix VR se présente ainsi sous la forme d’un salon virtuel dans lequel l’utilisateur peut prendre place pour découvrir certains des contenus présents au catalogue du géant américain.

Dans un premier temps, ce dernier a fait le choix de se focaliser uniquement sur ses propres productions. Parmi les œuvres proposées, on trouve ainsi Daredevil, Orange is the New Black, Narcos ou même Bloodline, sans oublier l’incorrigible Bojack Horseman.

Attention cependant à ne pas vous réjouir trop vite, car ces contenus sont réservés aux abonnés disposant d’un compte premium sur la plateforme. La bonne nouvelle, c’est qu’il est tout à fait possible de tester la solution pendant un mois sans rien débourser, simplement en ouvrant un compte.

Un catalogue limité aux productions de la firme pour le moment

Oui, mais voilà, Netflix VR n’est malheureusement pas compatible avec tous les appareils. En réalité, pour pouvoir installer (et utiliser) l’application, il faut impérativement disposer d’un terminal et d’un casque compatibles avec Daydream, la plateforme de réalité virtuelle de Google.

C’est évidemment un problème, car cette dernière est uniquement compatible avec le Pixel ou le Pixel XL pour le moment. L’application sera bientôt capable de prendre en charge le Moto Z, mais cela ne se fera pas avant la prochaine mise à jour.

Netflix préfère donc procéder par étape. Maintenant, cette application a au moins le mérite de prouver que la firme ne compte pas laisser passer le train de la réalité virtuelle et c’est finalement une bonne nouvelle pour tous ceux qui soutiennent la technologie.