Netflix & Free : il y a du mieux, mais ce n’est pas encore parfait

Netflix publie chaque mois un observatoire montrant les débits constatés chez les différents opérateurs du marché aux heures de grande écoute. Le classement du mois de mai vient de tomber et si Free semble mieux s’en sortir que les mois précédents, le trublion des télécoms arrive tout de même bon dernier.

Pour établir ses classements, Netflix applique toujours la même méthode. L’entreprise commence en effet par mesurer le débit moyen constaté aux heures de grande écoute sur un mois donné et elle calcule ensuite une moyenne exprimée en mégabits par seconde.

Comme l’entreprise le stipule clairement sur son site, le débit mesuré n’a rien à voir avec les performances globales des fournisseurs d’accès et il a ainsi uniquement trait à son propre service.

Free remonte dans le classement de Netflix

Free, de son côté, accuse un net retard sur ses concurrents depuis plusieurs mois et la situation s’est particulièrement aggravée au mois de janvier. L’opérateur est en effet tombé au fond du trou à cette période avec un débit moyen atteignant – péniblement – les 1,39 Mbps là où Orange, par exemple, proposait près du double.

Fort heureusement pour nos amis freenautes, les débits sont remontés dans les mois suivants pour atteindre les 2,78 Mbps en mai. Une belle remontée, mais qui ne suffit malheureusement pas à prendre l’avantage sur SFR puisque ce dernier devance d’une courte tête Free avec un débit moyen constaté de 3,02 Mbps. Orange se retrouve une fois de plus à la troisième place du classement avec un débit de 3,29 Mbps pour sa part, devancé par Bouygues Télécom (3,43 Mbps) et SFR THD (3,94 Mbps).

SFR à portée ?

Il y a du mieux, donc, mais Free reste tout de même derrière la plupart de ses concurrents européens. Au Danemark, par exemple, le dernier opérateur du classement propose un débit moyen de 3,49 Mbps. Les Belges font aussi mieux que nous avec un débit de 3,47 Mbps pour Numericable.

Maintenant, cette belle remontée est tout de même très positive et il faut espérer que Free poursuivre dans ce sens durant ces prochains mois. Si tel est le cas, alors SFR pourrait bien être détrôné lors de la publication du prochain classement de Netflix.

Mots-clés freenetflix