Clicky

Netflix, OCS, Spotify, vos contenus désormais dispo partout dans l’Union européenne

Ceux qui voyagent fréquemment savent à quel point il est frustrant d’être « géobloqué » par rapport à la diffusion de contenu sur des plateformes comme Netlfix ou Spotify. En raison des restrictions de licence, les fournisseurs de contenu ne sont pas toujours en mesure de fournir la même expérience de visionnage dans différents pays.

Dans certaines contrées, on a donc accès à une bibliothèque de contenus à la fois limitée et restreinte.

Netflix Free

Hypothétiquement, cela ne devrait pas se produire au sein du Marché Commun européen qui cherche à « garantir la libre circulation des biens, des capitaux, des services et du travail. » La réalité ne correspond cependant pas à cela. Heureusement, cet état des faits commence à changer avec la politique de transférabilité transfrontalière des services de contenu en ligne de l’UE qui vient d’entrer en vigueur tout récemment.

Grâce à cette nouvelle politique, les abonnés des plateformes Netflix, OCS et Spotify auront toujours accès à leur contenu tant qu’ils se trouvent dans un pays de l’UE.

Les avantages de la « portabilité des services de contenus »

La politique garantit un « marché numérique unique » au sein de l’Union européenne. Cela signifie que tout résident de l’UE voyageant dans la zone euro a accès au même contenu que celui qu’il paie de chez lui.

Parmi les services concernés, nous distinguons notamment Netflix, Amazon Prime Vidéo, OCS et Spotify.

Cette liberté ne s’étend cependant pas aux services mis à disposition gratuitement. La politique ne requiert pas que les fournisseurs aient le même catalogue de contenu dans tous les pays de l’UE. Cela signifie que les offres ne sont pas égalitaires dans les différents pays et que certaines personnes seront donc toujours désavantagées par rapport à d’autres.

Une liberté limitée

La loi a été initialement adoptée en juin 2017, mais la période de préparation de neuf mois accordée aux fournisseurs est sur le point d’expirer. Les fournisseurs de contenu concernés par cette nouvelle règlementation devraient donc actuellement finaliser les procédures pour sécuriser les droits locaux sur le contenu dans chaque région où ils opèrent.

Bien évidemment, cette nouvelle liberté accordée aux abonnés des fournisseurs de contenu est soumise à certaines restrictions afin d’éviter les abus. Par exemple, la portabilité des services de contenus n’est valable que pour les déplacements temporaires et les nouvelles souscriptions ne doivent être faites qu’à partir du pays d’origine de l’abonné. Pour éviter les tricheries, ce sera aux plateformes de procéder aux vérifications nécessaires.

Cette initiative ravira sans doute les globetrotteurs et nombreux sont ceux qui souhaitent déjà que le protocole soit adopté au-delà de l’UE.

Mots-clés netflixocsspotify