NexDock, le dock ultime pour vos smartphones et vos tablettes

Le NexDock n’est clairement pas un dock comme les autres. En réalité, il pousse le concept beaucoup plus loin puisqu’il va vous permettre de transformer votre smartphone ou votre tablette tactile en un véritable ordinateur portable. Et attention, car son constructeur affiche de grandes ambitions pour son produit.

A première vue, le produit ressemble à un simple ultra-portable et il rappelle d’ailleurs beaucoup le MacBook Air. Il hérite en effet des mêmes lignes. Les finitions, en revanche, ont l’air un peu moins premium et cela n’a rien de surprenant compte tenu de son prix.

Nexdock

Le Nexdock rappelle un peu le MacBook Air.

Sur le plan technique, la machine est assez compacte (351 x 233 x 20 mm) et son poids ne dépasse pas les 1 490 grammes. Elle n’aura donc aucun mal à se faire oublier.

Un dock pour transformer son téléphone en ordinateur portable

L’écran, pour sa part, affiche une diagonale de 14,1 pouces avec une définition en 1 366 x 768 et un format en 16:9. Pas de HD ni de Full HD donc et il faut avouer que c’est assez dommage.

Pour le reste, on trouve du Bluetooth 4.0, une sortie mini HDMI, deux ports USB, un lecteur de cartes, une prise casque, deux haut-parleurs et une batterie Li-ion de 10 000 mAh en prime. Pas de processeur, de mémoire vive ou de stockage, donc, et c’est assez logique car c’est votre téléphone ou votre tablette qui assurera cette fonction.

Il suffira effectivement de brancher votre terminal à la machine pour déployer votre environnement de travail. C’est extrêmement simple et cela fonctionne avec toutes les plateformes du marché. Mieux, cette fonction est aussi compatible avec Continuum.

Mais ce n’est pas tout car il sera aussi possible de brancher un PC Stick sur la machine ou même un Raspberry Pi.

Les inventeurs du NexDock n’ont pas l’intention d’en rester là

Comme si cela ne suffisait pas, le NexDock pourra aussi faire office d’écran secondaire. Il suffira ainsi de brancher votre PC portable ou même votre tour dessus pour profiter d’un nouvel écran.

Le NexDock est prometteur mais ses concepteurs n’ont pas l’intention d’en rester là et ils planchent ainsi déjà sur la prochaine génération. Cette fois, en plus des fonctions évoquées un peu plus haut, il sera aussi possible d’acheter des modules spéciaux pour déployer un Windows 10, un Ubuntu ou même un Android sur son ordinateur.

Et attention car le constructeur ne compte pas se limiter aux PC portables.

En attendant, la campagne lancée sur Indiegogo a l’air de bien marcher puisque l’entreprise a levé un peu plus de 330 000 $ en quelques jours alors qu’elle n’avait besoin que de 300 000 $ pour lancer la production de la machine.

Puisqu’on en parle, sachez que cette dernière sera proposée à 150 $ lorsqu’elle sera disponible sur le marché.