Next Tokyo 2045 : bienvenu dans le futur !

Tokyo a toujours fasciné les architectes et cela n’a rien de surprenant car cette ville a toujours été à la pointe de la technologie. C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à se lancer dans la construction de la Skytree en 2008. Kohn Pedersen Fox Associates et Leslie E. Robertson Associates, souhaitent aller encore plus loin et ces deux cabinets ont ainsi pour ambition de construire une gigantesque cité flottante dans la baie de la ville.

Comme chacun le sait, Tokyo n’est pas seulement la capitale du Japon. Elle est aussi la plus grande ville de tout le pays avec plus de 13 millions d’habitants et une densité de 6 156 hab. / km2.

Next Tokyo 2045 : image 1

Jolie cité flottante, n’est ce pas ?

Impressionnant, et ce n’est pas fini car elle s’étend aussi sur une superficie de 218 000 hectares environ. Mieux, elle englobe même sa baie.

Tokyo s’étend sur plus de 218 000 hectares

Cette fameuse baie a donc la cote chez les architectes et certains d’entre eux ont même envisagé la possibilité d’étendre la ville en s’appuyant sur plusieurs îles artificielles.  Mais voilà, aucun de ces projets n’a abouti et il en ira sans doute de même pour celui-ci.

Il n’en reste pas moins des plus intéressants et c’est assez logique car les deux cabinets évoqués un peu plus haut ont carrément imaginé une cité capable de flotter dans la baie.

L’idée, ce serait de commencer par relier les rives les moins éloignées de la baie avec un immense pont de plusieurs kilomètres de long et de construire une ville tout autour de la structure.

Elle reposerait sur plusieurs îlots artificielles indépendants les uns des autres, des îlots ressemblants à de simples hexagones.

Certaines de ces îles pourraient être occupées par des bâtiments mais aussi par des champs et des générateurs capables de créer de l’énergie à partir des courants marins.

Et une tour de 1 600 mètres de haut en prime !

Fascinant, mais ce n’est pas terminé car les deux cabinets ont aussi imaginé la construction d’une gigantesque tour capable de culminer à plus de 1 600 mètres de haut, une tour pouvant en outre accueillir pas moins de 55 000 habitants.

Le tout avec des ascenseurs capables de se déplacer à la verticale ou à l’horizontale, en fonction des besoins des gens.

Pour acheminer les habitants de ces îles à la terre ferme, il serait possible de s’appuyer sur l’axe tendu entre les deux rives, mais également sur un système de navettes fluviales.

Bref, ce projet met la barre très haut mais il tient davantage du fantasme que de la réalité. Il ne faut effectivement pas oublier que le Japon se trouve à la jonction de plusieurs plaques tectoniques et les séismes sont très courants là-bas. Les séismes, mais aussi les tsunamis.

Next Tokyo 2045 : image 3 Next Tokyo 2045 : image 2