Le Nexus Q hacké pour faire tourner des jeux Android

Le Nexus Q, le drôle petit media center de Google, n’a pas fini de nous surprendre. Preuve en est, une bidouilleuse de talent est parvenue à hacker cette drôle de petite boule pour faire tourner des jeux Android dessus. Tout ça en 24 heures et avec les bras attachés dans le dos. Bon, pour ce dernier point, ce n’est pas encore confirmé, mais cela reste tout de même une très belle performance. Seule ombre au tableau, il est encore impossible de jouer à ces jeux puisque le Nexus Q ne propose pas d’écran tactile et donc aucun contrôles dédiés. Cela dit, quelque chose me dit que quelqu’un finira bien par trouver une solution pour qu’on puisse utiliser notre mobile ou notre tablette comme contrôleur de jeu…

Le Nexus Q hacké pour faire tourner des jeux Android

Et là, le Nexus Q a soudainement beaucoup plus d’intérêt… Si ce dernier ressemble à une drôle de petite boule, ça n’en reste pas moins un ordinateur lorsqu’on décide de regarder sous son capot. Un ordinateur qui intègre un processeur double coeur OMAP4460 (le même que celui du Galaxy Nexus), mais aussi un PowerVR SGX540 ainsi que 1 Go de mémoire vive. Concrètement, donc, le Nexus Q n’a rien à envier à nos smartphones ou bien à nos tablettes tactiles et il est donc parfaitement capable d enous rendre le même type de services que ces derniers. Dans ce contexte, il est assez logique de chercher à faire tourner dessus toutes les applications et surtout tous les jeux disponibles sur Google Play.

Oui, ça a évidemment beaucoup de sens et on peut d’ailleurs se demander pourquoi Google n’a pas pensé à intégrer ce genre de fonctionnalités en natif. Quand on met au point un produit joli à regarder mais qui sera proposé à 300 $, la moindre des choses, c’est de le rendre aussi séduisant que possible. Et pour se faire, la seule solution, c’est bien évidemment de proposer une tonne de services aux consommateurs… et de leur tendre plein de jolies carottes dodues.

On peut difficilement trouver mieux que les jeux, non ?

Via