NGC 3344, la mystérieuse galaxie immortalisée par Hubble

Nous sommes sur le point d’en savoir plus sur NGC 3344, cette mystérieuse galaxie située à vingt millions d’années-lumière de la nôtre. Les images captées par Hubble, l’un des plus puissants télescopes spatiaux de la NASA et de l’ESA, dévoilent plus de détails sur sa taille et sa structure. Les scientifiques ont ainsi pu étudier la galaxie avec plus de précision et découvrir quelques-uns de ses secrets.

Le cliché en question est une image composite créée à partir de plusieurs images capturées par Hubble en mars 2015. Elles ont été prises par sa Wide Field Camera 3 qui utilise une gamme de filtres pour capter la lumière visible et les longueurs d’onde du spectre électromagnétique invisible à l’œil humain. La caméra peut aussi capter les rayonnements infrarouges proches et ultraviolets.

NGC 3344

Le résultat est vraiment impressionnant, dévoilant la beauté époustouflante de cette minuscule portion du vaste univers.

Ce qu’on sait sur la galaxie NGC 3344

La galaxie NGC 3344 se trouve dans la constellation du Petit Lion. On sait qu’elle est deux fois plus petite que la Voie lactée. Grâce aux images prises par Hubble, on sait également qu’il s’agit d’une galaxie spirale faiblement barrée. La barre centrale désigne la longue traînée d’étoiles qui traverse le noyau de la galaxie.

Les images mettent en avant les bras en spirale de NGC 3344. Ces derniers brillent d’une intense lumière bleue qui témoigne de la présence de plusieurs étoiles nouvellement créées. En observant le cliché, les chercheurs ont également pu découvrir qu’un groupe d’étoiles au sein de la mystérieuse galaxie se déplacent de manière irrégulière comparée aux autres corps célestes.

Tous les mystères n’ont pas été percés

Bien qu’on en sache déjà davantage sur NGC 3344, la galaxie continue tout de même de garder jalousement certains secrets. Sa population d’étoiles qui évoluent étrangement est encore une énigme complète pour les chercheurs. Certains avancent la théorie selon laquelle il s’agit de corps célestes provenant d’une autre galaxie, mais rien n’est encore sûr.

L’emplacement de NGC 3344 reste également énigmatique. Certes, on sait que la galaxie est située dans la constellation du Petit Lion mais sans plus. Si la Voie lactée fait partie d’un groupe de 40 galaxies, il semblerait que NGC 3344 intègre, quant à elle, le Superamas de la Vierge, qui se compose de plusieurs milliers de gigantesques structures cosmiques