Nicolas Winding Refn lance sa propre plateforme de streaming

Au cours du Festival Lumière qui a eu lieu le 16 octobre 2017 à Lyon, le réalisateur Nicolas Winding Refn à l’origine des chefs-d’œuvre « Drive », « Only God Forgives » et « The Neon Demon » a annoncé une nouvelle qui devrait ravir tous les cinéphiles. À cette occasion, le cinéaste a invité des journalistes au sous-sol de la villa Lumière pour leur présenter son nouveau projet qui n’est autre que le lancement de sa plateforme de streaming baptisé byNWR.

Avec cette plateforme de streaming, le réalisateur danois ambitionne de redonner vie aux films d’antan. Son service sera donc uniquement dédié aux vieux films cultes. Ces derniers seront triés selon des thématiques précises et accessibles gratuitement et sans publicité.

Télévision espion

Les amoureux du 7eme art pourront profiter de cette offre à partir de février 2018. Le programme est déjà connu pour l’ouverture.

Une plateforme évolutive

Nicolas Winding Refn présente son projet comme étant « une plateforme évolutive de contenus inspirés par des thématiques trimestrielles. » Le cinéaste promet aux futurs utilisateurs de byNWR « une expérience artistique globale. » Il a d’ores et déjà annoncé que la première thématique qui sera abordée au lancement de la plateforme sera « Regional Renegades : Eploitation Gems from the Southern USA ». À cette occasion, byNWR diffusera le film « The Nest of The Cuckoo Birds ».

Pour expliquer le concept de sa plateforme, Nicolas Winding Refn a déclaré que depuis deux ans, les films ne l’intéressaient plus ou qu’il était plus intéressé par ce que les films ne sont plus aujourd’hui.

Il s’est ainsi concentré sur la collection de vieux films parfois méconnus du grand public.

Un partenariat avec MUBI

Le cinéaste danois a indiqué que chaque mois, un film restauré en 4K sera proposé aux utilisateurs de la plateforme. La restauration de ces films est difficile et très coûteuse. Pour financer ce processus, Nicolas Winding Refn a dû tourner des publicités.

byNWR s’est associé à la plateforme de vidéos à la demande MUBI et à la société de distribution et d’édition La Rabbia. En dehors de la diffusion de films en streaming, Nicolas Winding Refn envisage aussi d’organiser des projections dans des salles de cinéma et du merchandising.