Clicky

Nikola Motor présente la version européenne de son camion électrique à hydrogène

Nikola Motor a révélé quelques informations concernant son nouveau camion semi-hydrogène. Il se nommera Tre et sa production devra encore attendre quelques années. L’entreprise a annoncé qu’elle en était encore à la planification préliminaire pour identifier le site européen où se fera la production du véhicule.

Il y a un peu moins d’un an, la société a fait part de son projet d’installer une usine de semi-remorques à l’hydrogène électrique dans la banlieue de Phoenix. Le budget estimé pour mener à bien ce projet est de un milliard de dollars. Toutefois, la start-up annonce que les tests européens ne devraient débuter qu’en 2020 et seront menés en Norvège.

Quant à la production en elle-même, le PDG de l’entreprise, Trevor Milton, a déclaré qu’elle commencerait à peu près au même moment que la production de la version américaine de Tre, c’est-à-dire, entre 2022 et 2023.

À la conquête de l’Europe et des États-Unis

Les règlementations en matière de camionnage ne sont pas identiques en Europe et aux États-Unis. C’est pourquoi Nikola Motor a dû concevoir un modèle différent pour respecter les normes européennes. Le Tre sera composé d’un freinage, d’une direction, des batteries de 800 V et d’une pile à combustible à hydrogène de 120 KW.

Milton a souligné dans un communiqué que tous ces composants sont nécessaires pour que le camion atteigne une véritable autonomie de niveau 5, actuellement le niveau d’autonomie le plus élevé, celui des véhicules réellement et totalement autonomes.

Le camion se déclinera en plusieurs versions

Le Tre se déclinera en plusieurs versions allant de 500 à 1000 chevaux. Cette puissance permettra aux clients de parcourir facilement entre 500 et 1200 kilomètres. La firme prévoit également d’installer plus de 700 stations-service à hydrogène au Canada et aux États-Unis d’ici l’horizon 2028.

Pour ce faire, Nikola Motors travaille en collaboration avec Nel Hydrogen, une entreprise située à Oslo, qui fournira des stations d’hydrogène pour le marché américain. Kim Brady, le CFO de Nikola Motor, déclare que Nel Hydrogen servira également à sécuriser les ressources de la stratégie de croissance européenne de l’entreprise.

Chacune de ces stations produira entre 2000 à 8000 kg d’hydrogène par jour. L’Europe devrait profiter de ces installations dès 2022. Nikola Motor présentera un prototype de son camion électrique lors de l’événement Nikola World qui se déroula à Phoenix le 16 et 17 avril 2019.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !