Nikon 1 V3 : compact, puissant et ergonomique

Nikon a présenté durant la nuit un nouveau boitier s’inscrivant dans la gamme hybride. Le Nikon 1 V3 s’adresse aux utilisateurs les plus exigeants et aux professionnels à la recherche d’une solution compacte pour les accompagner dans le moindre de leur déplacement. Et si sa fiche technique a été complètement revue, c’est surtout son ergonomie qui étonne puisqu’elle n’a absolument rien à voir avec le modèle précédent. Non, rien de rien.

Le Nikon 1 V3 joue effectivement la carte de la compacité. Exit la poignée proéminente et le viseur électronique, le boitier se contente de l’essentiel, tout en offrant une ergonomie revue à la hausse. En plus de la molette de sélection des modes, nous aurons ainsi droit à une seconde molette, à deux boutons programmables, à un bouton permettant de verrouiller la mise au point ou l’exposition, à une touche de fonction, à une roue codeuse et à quatre boutons situés à gauche de l’écran tactile. Sur le capot supérieur, nous trouverons également un bouton permettant de lancer l’enregistrement de vidéos.

Nikon 1 V3 : photo 1

Le Nikon 1 V3 est dans la plaaace.

Mais Nikon ne s’est pas arrêté là et le constructeur accompagne son V3 de deux accessoires optionnels : un viseur électronique et une poignée. Respectivement proposés à 300 euros et 150 euros, ces derniers nous permettront de transformer notre hybride en un vrai réflex numérique, et de profiter d’une molette et d’un bouton programmable supplémentaires.

Du mieux pour la fiche technique

Qu’en est-il des spécifications techniques ? On retrouve toujours un capteur CMOS au format 1 pouce, un capteur offrant une définition de 18 millions de pixels. Il est épaulé par une puce de traitement Expeed 4a. L’autofocus passe de 135 à 171 collimateurs, dont 105 pour la détection de phase. La sensibilité, elle, atteint les 12 800 ISO. Inutile de préciser que vos photos ne seront pas forcément exploitable si vous montez aussi haut.

La vraie force du Nikon 1 V3, c’est son mode rafale puisque ce dernier atteint les 20 images par seconde avec autofocus. Peu de réflex peuvent se vanter d’en faire autant. Sans autofocus, il sera même possible d’atteindre les 60 images par seconde.

Nikon 1 V3 : photo 2

La visée se fera par l’entremise de l’écran tactile de 3 pouces intégré, un écran pouvant pivoter sur l’axe horizontal. Exactement comme les NEX de Sony. Le viseur, pour sa part, atteindra une couverture de 99,99% avec une définition de 2,3 millions de pixels.

Nikon a mis le paquet sur les modes d’enregistrement de vidéo. Le V3 pourra filmer en 1080p à 30 images par seconde, ou en 720p à 120 images par seconde avec le mode adapté. Si vous aimez les ralentis, vous devriez être conquis. Cerise sur le gâteau, le boitier intègre même une puce WiFi et il pourra ainsi se connecter facilement à un smartphone, à une tablette ou à un réseau domestique.

Le constructeur a profité de l’occasion pour présenter deux nouveaux objectifs : le 1 NIKKOR VR 10-30mm f/3.5-5.6 PD-ZOOM et le 1 NIKKOR VR 70-300mm f/4.5-5.6.

Reste la question du prix, bien sûr. Avec le premier objectif évoqué dans la paragraphe précédent, il faudra débourser 899 euros pour en profiter. Le cailloux seul sera proposé à 299 euros, contre 999 euros pour le second.