Nikon D810a : la tête dans les étoiles

Nikon a profité du CP+ pour lever le voile sur un nouveau boitier réflex positionné sur le haut de gamme. Un boitier qui se présente comme une déclinaison du D810 pensée spécialement pour l’astrophotographie. Du coup, si vous passez toutes vos soirées la tête dans les étoiles, alors le D810A devrait retenir votre attention. A condition d’avoir un compte en banque bien garni, bien sûr.

A première vue, il ressemble comme deux gouttes d’eau au modèle original. Il hérite de ses matériaux, mais également de son ergonomie et même d’une grosse partie de sa fiche technique.

Nikon D810A

Le Nikon D810A ressemble comme deux gouttes d’eau au D810, bien sûr.

Il embarque donc le même capteur de 36,3 millions de pixels, avec une sensibilité comprise entre 200 et 12 800 ISO et un mode étendu permettant d’atteindre les 51 200 ISO. La vitesse de l’obturateur peut atteindre les 1/8000 seconde et on retrouve exactement le même moteur autofocus et les mêmes options pour les modes photo et vidéo.

Quelles sont les différences avec le D810 alors ?

En réalité, il y en a plusieurs. Premier point et pas des moindres, le D810A est équipé d’un filtre à infrarouge spécialement optimisé pour saisir la moindre nuance des lumières rouges émises par les longueurs d’onde H alpha. Grâce à cette particularité, il sera capable d’immortaliser plus facilement les caractéristiques des nébuleuses que vous observerez par son entremise.

Nikon a aussi eu la très bonne idée d’intégrer un mode manuel d’exposition prolongé pouvant atteindre les 900 secondes. Il faut aussi compter sur un mode de pré-visualisation virtuelle pour les poses longues et sur un mode de prises de vue illimitées pour les JPEG.

Je vous avoue que je ne suis pas un spécialiste de la chose, mais il faut avouer que l’offre de Nikon a l’air plutôt solide. Notez d’ailleurs que Canon avait aussi lancé un boitier de ce type à l’époque, un boitier dérivé du très bon 60D. Ceci étant, ici, on parle quand même d’un boitier offrant une dynamique d’exception. Si vous avez envie d’en savoir plus sur le D810, vous pouvez aller lire mon test à cette adresse.

Attendu pour le 28 mai prochain, le Nikon D810A sera proposé à partir de 3 699€.

Mots-clés nikonnikon d810a