Clicky

Nikon D850 : caractéristiques, prix et disponibilité

Nikon n’aura pas pris de vacances cet été. La firme vient en effet de lever le voile sur un nouveau boîtier expert, le vénérable Nikon D850. Il apporte de nombreuses nouveautés intéressantes.

Le boîtier hérite des lignes du modèle précédent et il se rapproche donc beaucoup de celui du D800 et du D810. Ce n’en est cependant pas une copie parfaite non plus et Nikon a ainsi procédé à de nombreux ajustements afin d’améliorer l’expérience des photographes.

Nikon D850 : image 1

Notamment sur la visée. Le boîtier embarque en effet un viseur optique doté d’une couverture optique à 100% et d’un grossissement de 0,75x, mais aussi un écran LCD de 8 centimètres de diagonale tactile et orientable.

Le Nikon D850 est de sortie !

Nikon n’a malheureusement pas opté pour un écran monté sur rotule et la pièce pourra simplement être inclinée vers le haut ou vers le bas. Dommage.

La touche ISO a également changé de place et elle vient ainsi désormais se placer entre le bouton d’enregistrement vidéo et le bouton de compensation de l’exposition. La marque nippone a d’ailleurs intégré un système de rétroéclairage afin de faciliter la vie des photographes nocturnes.

Le boîtier est totalement tropicalisé, bien sûr, et il embarque également un petit stick à l’arrière pour faciliter les manipulations.

Passons maintenant à la partie technique. Le Nikon D850 est équipé d’un capteur FX 24×36 doté d’une définition de 45,7 millions de pixels (!!) couplé à un processeur de traitement Expeed 5. Processeur que l’on retrouve aussi dans le D5. La sensibilité est comprise pour sa part entre 64 et 25 600 ISO en mode normal ou entre 32 et 102 400 ISO en mode étendu.

Le D850 hérite également du module autofocus du D5 avec 153 points autofocus au total, dont 99 en croix. Grâce à son mode rafale, il pourra capturer un maximum de sept images par seconde en mode normal ou de neuf images par seconde avec le grip d’alimentation. La mémoire tampon est également revue à la hausse et elle pourra ainsi encaisser sans broncher une cinquantaine de vues en RAW et deux cents vues en JPEG.

Grosse définition en vue

L’autonomie est estimée pour sa part à 1840 vues sans le grip additionnel… ou 5140 vues avec.

Le Nikon D850 met également l’accent sur la vidéo et il sera – enfin – capable de filmer en Ultra HD (3840 x 2150) à une cadence de 30 images par seconde et avec un débit de 144 Mb/s. Les vidéastes auront également accès à un mode Full HD adapté au ralenti, avec cette fois une cadence fixée à très exactement 120 images par seconde. Pour la partie audio, on retrouve un atténuateur de bruits ambiants et la connectique repose sur une sortie HDMI non compressée capable d’envoyer un flux vidéo en 4:2:2 10 bits.

Le boîtier est également doté d’une puce Bluetooth et d’une puce WiFi et il est en plus compatible avec SnapBridge. Il sera donc possible de le contrôler à distance depuis son téléphone.

Côté stockage, les photographes pourront compter sur deux emplacements… dotés d’un format différent : du SD d’un côté et du XQD de l’autre.

Attendu pour le 7 septembre, le Nikon D850 sera proposé à 3 799 € nu. Nikon proposera également un kit avec un AF-S 24-120 mm f/4 VR pour un prix de 4 599 €. Le grip optionnel sera proposé à 429 €.

Nikon D850 : image 3 Nikon D850 : image 2

RED by SFR : un forfait 30 Go pour 10 € par mois ! 

Mots-clés nikonnikon d850