Nikon J1 et V1, les deux hybrides de Nikon !

Et voilà, ça faisait un moment qu’on entendait parler de l’arrivée d’une nouvelle gamme chez Nikon et nous sommes enfin fixé puisque le constructeur vient de dévoiler ses deux premiers hybrides, le J1 et le V1. Formidable, mais il faut quand même préciser que Nikon n’a pas opté pour un capteur APS-C, lui préférant un capteur au format 1 pouce et donc nettement plus petit que celui des Sony Nex. Un choix audacieux, mais qui permet à la firme de proposer des boitiers miniatures dignes de ces bons vieux appareils photo numérique. Autant dire que si ce que vous recherchez, c’est la compacité, alors cette nouvelle gamme risque de vous intéresser.

Nikon J1 et V1, les deux hybrides de Nikon !

Yep et faire des rimes en « é », ce n’est pas très difficile. M’enfin passons, ce qu’il faut savoir, c’est que le capteur retenu par Nikon a été spécialement conçu pour le J1 et pour le V1. En revanche, ce dernier ne brille pas par ses performances puisqu’il se contente de 10 millions de pixels. Cela dit, à moins d’imprimer ses photos sur des affiches de quatre mètres de haut, ce n’est pas dramatique. Notons en outre que le capteur sera accompagné par un processeur double coeur EXPEED 3 qui offrira une sensibilité s’échelonnant entre 100 et 3200 ISO. De ce qu’on en sait (enfin de ce qui en a été annoncé), ce processeur pourra accomplir des miracles aussi bien en terme de performance qu’en terme d’autonomie.

Les Nikon J1 et V1 ont également un second atout dans leur jeu, à savoir leur rapidité. Le constructeur semble avoir accordé beaucoup d’importance à l’autofocus, ce dernier reposera ainsi sur la détection de phase et sur la détection de contraste. Pas mal, surtout qu’il tournera parfaitement à 10 images par seconde. Côté vidéo, les deux hybrides devraient également proposer de bonnes performances, leur capteur sera ainsi capable de filmer en Full HD et aussi bien en 30p qu’en 60p. Notons en outre que Nikon a intégré un mode spécifique pour vous adonner aux joies de la slow motion. Point positif, le son des vidéos est enregistré en stéréo et le J1 proposera en outre une entrée pour micro externe ce qui permettra aux vidéastes amateurs de se monter un véritable petit studio d’enregistrement nomade.

Ce qui différencie le J1 du V1, c’est le public visé. Le Nikon J1 s’adressera ainsi davantage au grand public tandis que le Nikon V1 se destinera davantage aux professionnels. Il propose ainsi un viseur électronique (1.44 millions de points), un écran (921.000 points), un obturateur électronique très rapide, un déclencheur mécanique, un chassis en alliage de magnésium et un port dédié pour connecter des accessoires comme le micro externe que nous avons évoqué un peu plus haut. Précisons également que ces deux hybrides devraient sortir dès le mois prochain (octobre 2011). Et voilà le prix de ces bijoux :

  • Nikon J1 : 549 euros avec un objectif 10-30mm f/3,5-5,6.
  • Nikon V1 : 799 euros avec un objectif 10-10mm f/3,5-5,6.
Et bien sûr, Nikon a prévu toute une série d’objectifs pour accompagner ses hybrides : le téléobjectif Nikkor VR 30-110mm f/3,8-5,6, le grand angle Nikkor 10mm f/2,8, et le téléobjectif Nikkor VR 10-100mm f/4,5-5 optimisé spécialement pour l’enregistrement de vidéos.
Nikon J1 et V1, les deux hybrides de Nikon !
Nikon J1 et V1, les deux hybrides de Nikon !