Clicky

Fusion DS & Fusion Terminal : les prochaines consoles de Nintendo dévoilées avant l’heure ?

Nintendo est dans une situation délicate. La Wii U est boudée par le grand public et même si la 3DS rencontre toujours le succès, la firme a terminé le dernier exercice sur une perte sèche de 25 milliards de yens, soit sur une perte de 190 millions d’euros. Rien ne va plus pour le père du plombier le plus célèbre de la planète. Mais voilà, si l’on en croit le très sérieux NintendoNews, alors le géant nippon serait actuellement en train de travailler sur deux nouvelles consoles : la Fusion DS et la Fusion Terminal. Des consoles pensées pour fonctionner ensemble, en totale harmonie.

Toutes les informations présentes au sein de cet article sont à prendre avec la plus grande prudence. Elles proviennent apparemment d’une source sûre, qui travaille depuis longtemps avec NintendoNews, mais ce n’est évidemment pas une raison pour mettre la charrue avant les boeufs. Autrement dit, les pincettes sont de mises.

Nintendo Fusion DS Fusion Terminal

Si l’on en croit cette fameuse source, alors ces deux consoles auraient été pensées pour fonctionner ensemble et elles formeraient ainsi la nouvelle clé de voûte de l’écosystème Nintendo. Leurs interactions seraient nombreuses et elles seraient censées aller encore plus loin que la Wii U et son GamePad.

Les spécifications techniques (supposées) de la Fusion DS et de la Fusion Terminal

Mais ce n’est pas le plus intéressant. Non, car le site serait également parvenu à mettre la main sur la fiche technique de ces deux consoles. Une fiche technique particulièrement complète, portant tout autant sur leurs caractéristiques que sur certaines de leurs spécificités.

Nintendo Fusion DS :

  • CPU : ARMv8-A Cortex-A53.
  • GPU : Construit sur la base d’un Adreno 420.
  • Mémoire vive : 3 Go LPDDR3 (2 Go pour les jeux, 1 Go pour le système).
  • Ecran : Résolution de 960×640, tactile, traitement Gorilla Glass.
  • Stockage : 16 Go.
  • Batterie : 3 300 mAh.
  • Deux pads circulaires avec retour haptique.
  • Quatre boutons, D-pad, gâchettes.
  • Gyroscope 3-axes, accéléromètre, magnétomètre.
  • WiFi, 3G, GPS, Bluetooth 4.0, NFC.
  • Un port mini USB, un port pour cartes SDHC, un microphone, une prise casque.
  • Caméra frontale de 2,1 millions de pixels.
  • Design coulissant, écran supérieur monté sur une rotule pour diverses orientations.
  • Lecteur d’empreintes digitales.

C’est plutôt prometteur et il en va de même pour la console de salon.

Nintendo Fusion Terminal :

  • CPU : Processeur maison IBM 64-bit « JUMPMAN » constitué de 8 coeurs, cadencé à 2.2 GHz (6 MB cache L4).
  • CPU Secondaire : Processeur maison basé sur un IBM PowerPC 750 « HAMMER » constitué de 3 coeurs, cadencé à 1.24 GHz.
  • GPU : Radeon HD RX 200 « LADY » (2816 shaders @ 960 MHz, 4.60 TFLOP/s, Fillrates: 60.6 Gpixel/s, 170 Gtexel/s).
  • Mémoire vive : 4 Go en DDR4 « KONG », 2 Go DDR3 à 1 600 MHz « BARREL ».
  • Stockage : 60 Go en mémoire flash pour la version avec lecteur, 300 Go en mémoire flash pour la version sans.
  • WiFi 802.11 b/g/n, Bluetooth 4.0.
  • 2 ports USB 3.0, 1 entrée Coaxial, 1 entrée CableCard, 1 port HDMI 2.0 1080p/4K.
  • Son Dolby Surround TrueHD 5.1 ou 7.1.
  • Chargeur à induction pour 4 Fusion DS ou manettes Wii Remote Plus.
  • Streaming vers 4 GamePad au maximum.

Attention cependant car si les sources du site cité un peu plus haut disent vrai, ces deux consoles n’en sont encore qu’à leur stade de développement et elles n’arriveront pas sur le marché tout de suite. Beaucoup de choses peuvent donc changer d’ici là.

Et si Nintendo lançait ses nouvelles consoles plus tôt que prévu ?

La vraie question, finalement, c’est de savoir quand arriveront les nouvelles consoles de Nintendo. Et pour tenter d’y répondre, le mieux, c’est encore de jeter un oeil par dessus notre épaule et de nous pencher ainsi sur l’année de sortie des précédentes consoles de la firme.

La Nintendo DS, par exemple, est arrivée sur le marché en 2004. La DSi, pour sa part, a été lancée en 2008 et la 3DS en 2011. En moyenne, la firme lance donc une nouvelle console portable tous les trois ou quatre ans. Si elle respecte son planning, cela veut dire que la Fusion DS (ou quel que soit son nom) pourrait arriver entre 2014 et 2015.

Qu’en est-il des consoles de salon ? Cette fois, les choses sont un peu différentes. La Nintendo 64 a ainsi fait ses premiers pas en 1996. Elle a ensuite été remplacée par la GameCube en 2001, puis par la Wii en 2006 et enfin par la Wii U en 2012. En gros, donc, le géant nippon nous gratifie d’une nouvelle de salon tous les cinq ou six ans et la prochaine ne devrait ainsi pas débarquer sur le marché avant 2017.

Ceci étant, et ce n’est un secret pour personne, les ventes de la Wii U ne sont pas au beau fixe. La tendance risque d’ailleurs de ne pas s’inverser puisque la belle doit désormais compter avec deux concurrents de taille : la PlayStation 4 et la Xbox One. Dans ce contexte, Nintendo pourrait parfaitement être tenté de presser le pas.

Qu’en pensez-vous ?

Via

Mots-clés nintendorumeurs

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.