Nintendo met officiellement fin à son programme « Creators »

Nintendo a décidé d’appliquer une politique plus souple vis-à-vis de la création et du partage de vidéos monétisées impliquant ses œuvres. Hier, le célèbre éditeur japonais a annoncé sur son site officiel que le moment était venu de mettre fin au « Nintendo Creators Program. »

Pour rappel, ce programme avait fait un véritable tollé, car le service empêchait les créateurs de contenus de générer librement des revenus avec des vidéos qui mettent en avant les jeux et produits de la marque nippone. Il fallait donc s’inscrire au Creators Program pour pouvoir créer et partager des séquences monétisées concernant les œuvres Nintendo.

La suppression de Creators prendra effet dès la fin du mois de décembre 2018 tandis que tous les « partenariats » se termineront officiellement en mars 2019. La nouvelle ravira certainement les créateurs de contenus.

Un programme très critiqué

Lancé en 2015, Program Creators obligeait les créateurs de contenus à contracter une forme de partenariat exclusif avec Nintendo en s’inscrivant sur sa plateforme.

Les vidéastes et les internautes étaient autorisés à monétiser leurs vidéos qui impliquent des œuvres et des jeux nintendo, mais ils ne touchaient que 60 % des revenus générés par les vidéos en question.

La marque japonaise avait alors été vivement critiquée pour ces mesures qualifiées d’exagérées.

Les internautes ont notamment accusé Nintendo d’être beaucoup trop restrictif, car des limites avaient déjà été imposées sur Twitch et YouTube, en l’occurrence la démonétisation et la suppression sans préavis des contenus qui n’avaient pas été validés par le programme Creators.

Les conditions à respecter

Face aux critiques, Nintendo a finalement décidé de se montrer plus conciliant, mais sous certaines conditions. Toujours sur son site, l’éditeur a déclaré : « Tant que vous respectez certaines règles de base, nous ne nous opposerons pas à ce que vous utilisiez des images de gameplay et/ou des captures d’écran des jeux qui sont la propriété de Nintendo. »

L’éditeur est donc parfaitement clair : des règles doivent être respectées concernant les vidéos postées et monétisées par les créateurs de contenus.

La première règle exige que les vidéos en question soient des créations « personnelles » et originales et non de simples copies. Elles doivent également être commentées. Enfin, il est impératif que les jeux présentés dans les séquences soient officiellement sortis.

Mots-clés nintendo