La Nintendo NX fonctionnera peut-être sous Android

La Nintendo NX a fait couler beaucoup d’encre au fil de ces dernières semaines mais nous savons finalement peu de choses à son sujet si ce n’est qu’elle devrait… nous surprendre. Oui et le hasard fait assez bien les choses car le site Nikkei est parvenue à obtenir davantage d’informations à son sujet. Avec une révélation de taille à la clé, et ce n’est rien de le dire.

La NX a été évoquée pour la première fois en mars dernier, à l’occasion d’une présentation menée d’une main de maître par Satoru Iwata lui-même. L’affaire n’avait évidemment pas tardé à faire le tour du globe, jusqu’à se retrouver dans cet article.

Nintendo NX Android

Et si la Nintendo NX était propulsée par Android ? Cela ferait-il une différence ?

A l’heure actuelle, nous savons peu de choses au sujet de cette console, si ce n’est qu’elle n’aurait pas pour vocation à remplacer la Nintendo 3DS et la Wii U. Il s’agirait ainsi d’un nouveau produit à part entière.

La Nintendo NX n’aura rien à voir avec la Nintendo 3DS ou la Wii U ?

En outre, et ce n’est pas un détail anodin, elle ne ressemblerait pas du tout aux autres consoles de la firme et elle aurait droit à un tout nouveau « form factor ». D’après le PDG de la firme, elle s’imposerait davantage comme une plateforme capable de répondre à tous les besoins des joueurs.

Il ne faudrait d’ailleurs pas raisonner en terme de console de salon ou de console portable.

Rien de très précis pour l’instant, donc, et c’est précisément ce qui a poussé Nikkei à contacter ses sources pour tenter d’en apprendre un peu plus sur cette console, sur cette plateforme.

D’après un de ces informateurs, donc, la Nintendo NX serait effectivement un produit à part et elle n’aurait absolument rien à voir avec les autres consoles du constructeur. Et pour cause puisqu’elle serait propulsée par une autre plateforme. Laquelle ? Je vous le donne en mille : Android !

Il y a de quoi être surpris, non ? Certes, et en même temps il faut avouer que ça se tient. Nintendo a effectivement signé un partenariat avec DNA pour adapter certaines de ses licences à nos smartphones et à nos tablettes.

Dans ce contexte, le géant japonais pourrait très bien marquer le coup en lançant une console propulsée par la plateforme mobile de Google, une console qui lui permettrait d’enrichir considérablement son écosystème, tout en ramenant certains développeurs et certains éditeurs dans le droit chemin.

Via